Alors que Monaco faisait état de seize nouveaux cas positifs et sept guérisons ce jeudi 25 février, la Principauté alerte sur les nouveaux variants qui multiplient les cas de Covid-19 plus rapidement.

En cette période de vacances, Monaco tient à rappeler à ses habitants l’importance de respecter les gestes barrières dans la sphère privée, où plus de la moitié des contaminations se réalisent. Le bilan sanitaire de la Principauté s’alourdit de jour en jour et s’élève à 1 932 personnes touchées par le coronavirus depuis le début de la pandémie. Ce jeudi 25 février, au Centre Hospitalier Princesse Grace il y avait 49 personnes prises en charge dont 11 soignées en réanimation. Sans oublier que 126 personnes sont suivies par le Centre de Suivi à Domicile.

Les mesures à respecter

Face à la flambée des cas de Covid-19 dans les Alpes-Maritimes, les autorités françaises ont annoncé un confinement partiel le week-end sur le littoral. Les commerces sont également impactés puisque ceux de plus de 5 000 m2 (sauf commerces alimentaires et pharmacies) doivent fermer. À cela s’ajoute une jauge de fréquentation diminuée et l’obligation de se doter d’un référent Covid pour faire appliquer les gestes barrières. De plus, l’obligation du port du masque a été étendue à toutes les zones de forte fréquentation.

Suite à cela, Monaco a annoncé une intensification des contrôles aux abords de la frontière. Les résidents de la Principauté peuvent toujours se rendre dans le département des Alpes-Maritimes et du Var, à condition de ne pas y rester plus de 24 heures. Au-delà, ils devront présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Cette règle ne s’applique pas aux travailleurs frontaliers, aux scolaires et étudiants.