Le Gouvernement monégasque a annoncé lors d’une conférence de presse tenue ce 24 février que la Principauté ne serait pas confinée durant les prochains week-ends.

Au surlendemain de l’annonce du confinement des les Alpes-Maritimes pour les deux prochains week-ends, Monaco choisit, encore une fois, sa propre voie. Aucun changement donc pour les résidents monégasques, c’est ce qu’a annoncé le ministre d’Etat Pierre Dartout, après être revenu sur les mises en cause médiatiques auxquelles a du faire face la Principauté.

Cependant, une question reste en suspend pour les résidents monégasques : pourront-ils se déplacer librement dans les communes limitrophes ? Monaco attend encore des précisions de la part des autorités françaises sur ce sujet mais dans tous les cas, ils devront respecter la règle des 30 kilomètres toujours en vigueur.

Des contrôles intensifiés

En solidarité avec la France, le Gouvernement princier annonce un renforcement des contrôles à la frontière, que ce soit « sur les routes, à la gare et même à l’héliport » a indiqué Patrice Cellario, conseiller-ministre à l’Intérieur. Des contrôles qui seront systématiques les deux prochains week-ends et ciblés le reste de la semaine.

Pierre Dartout explique que ce renforcement des vérifications intervient pour « s’assurer qu’il n’y a pas d’échappatoire à la règle » et rappelle ainsi qu’un test PCR négatif doit être présenté en rentrant sur le territoire, sauf pour les travailleurs, les scolaires et les habitants des Alpes-Maritimes et du Var pour un déplacement de moins de 24h.

Vert/Monaco – Bleu/France – Rouge/Alpes-Maritimes © Gouvernement princier