Après avoir pris de nouvelles mesures contre la Covid-19 le 8 février dernier, la Principauté continue sa bataille contre le virus. Son bilan sanitaire s’élève à 1 735 personnes infectées depuis le début de la crise sanitaire

Pour mettre toutes les chances de son côté, le Gouvernement princier a demandé à la Force Publique de se mobiliser contre le coronavirus. Depuis le début de l’épidémie, la Compagnie des Carabiniers du Prince et le Corps des Sapeurs-Pompiers s’activent au bon fonctionnement du Centre National de Dépistage à l’Espace Léo Ferré.

Des tests sérologiques, antigéniques et tests PCR sont réalisés par ces derniers afin d’aider le personnel soignant. Jusqu’ici, les militaires de la Force Publique ont effectué plus de 500 heures au sein du Centre. Au quotidien, ce sont deux à trois militaires qui sont présents sur site.

>> À LIRE AUSSI : ENQUÊTE. Comment la Principauté gère-t-elle la crise sanitaire ?

Fermetures préventives des classes

Dix-huit, c’est le nombre de nouveaux cas positifs révélé ce jeudi 11 février. Au CHPG, ce sont 61 personnes qui sont prises en charge, dont dix personnes soignées en réanimation. Par ailleurs, 20 guérisons supplémentaires ont été constatées, ce qui élève le total des personnes guéries à 1 455.

Deux jours après la fermeture préventive d’une classe de seconde de l’Institution François d’Assise – Nicolas Barré, c’est une classe de troisième du même établissement qui vient d’être fermée. En effet, quatre élèves de cette classe ont été testés positifs à la Covid-19. L’enseignement des élèves se fera à distance jusqu’au vendredi 19 février inclus. Les élèves des autres classes peuvent continuer de se rendre à L’Institution François d’Assise-Nicolas Barré, tout en respectant les règles sanitaires.