Ce dimanche 7 février, la Principauté de Monaco faisait état de huit nouveaux cas positifs à la Covid-19. Par ailleurs, soixante-dix personnes étaient prises en charge au Centre Hospitalier Princesse Grace. Un bilan sanitaire exposé à de nombreuses variations.

La circulation de la Covid-19 est active en Principauté. D’ailleurs, il y a eu lieu de constater 24 nouveaux cas positifs le jeudi 4 février et 29 cas le lendemain. Dans les Alpes-Maritimes, département voisin, la situation sanitaire n’est guère meilleure.

>> À LIRE AUSSI : ENQUÊTE. Comment la Principauté gère-t-elle la crise sanitaire ?

Ainsi, dans ce contexte, le Gouvernement princier s’est réuni au Ministère d’Etat de Monaco ce vendredi 5 février. Lors d’une conférence de presse, il a annoncé le renforcement des mesures de lutte contre la propagation du virus. C’est dire que la Principauté compte 16 décès de résidents monégasques depuis le début de l’année 2021, contre trois seulement en 2020.

La situation est grave. Si on ne réussit pas aujourd’hui avec ces mesures à changer ces comportements, la prochaine fois, il n’est pas exclu que ce soit le confinement.

Pierre Dartout, Ministre d’État

Le télétravail rendu obligatoire

À compter de ce lundi 8 février, les Monégasques, résidents et salariés – dont 45 000 Français et 8 000 Italiens – sont invités à travailler à domicile dès que possible. En effet, le Gouvernement princier appelle les entreprises à systématiser ce mode de fonctionnement pour une durée de quinze jours reconductible.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : La Principauté de Monaco est-elle vraiment plus épargnée par la Covid-19 ?

Par ailleurs, les rassemblements en extérieur de plus de six personnes sont interdits et il n’y a plus besoin d’une ordonnance pour faire un test PCR. De leur côté, les commerçants devront respecter un quota de 4 m2 par client.