Ce jeudi 4 février, peu après 15 heures, la navette « Monaco One » en charge d’assurer la liaison entre les ports de Monaco et celui de Vintimille est arrivée au port Hercule. L’amarrage a eu lieu en toute discrétion puisque le navire de douze places est tout de suite reparti au large pour obtenir sa certification.

Acquise par la Société d’exploitation des ports de Monaco pour 1,2 millions d’euros, la navette a été conçue à La Rochelle. D’ailleurs, elle a été convoyée par cargo depuis ce port de Charente-Maritime et est arrivée au port de Gênes ce mardi 2 février, avant de rejoindre le port monégasque.

Une liaison en douze minutes

Au large de la Principauté, elle a ensuite subi quelques tests dans le but d’obtenir la certification définitive par Registro Italiano Navale, une société de classification maritime. Dans les prochaines semaines, le bateau sera amarré dans le port de Cala del Forte à Vintimille, afin de procéder aux derniers réglages et aux essais en mer. Outre son allure futuriste, il peut atteindre jusqu’à 51 noeuds et relier les deux destinations en douze minutes. Un gain de temps considérable pour les clients des ports de Monaco et de Cala del Forte.

>> À LIRE AUSSI : Monaco-Vintimille en dix minutes grâce à cette navette à 1,2 million d’euros

>> À LIRE AUSSI : Le troisième port de Monaco ouvert en Italie

L’autre atout ? À 47 noeuds, la navette consomme 110 litres par heure, soit la moitié d’un bateau traditionnel. Même si sa mise en service est prévue pour le Grand Prix de Monaco en mai, la Société d’exploitation des Ports de Monaco ne commercialisera pas « Monaco One » au grand public.