Les centres commerciaux Polygone Riviera et Nice Valley ont choisi de rouvrir mardi, après avoir fermé leurs portes fin février suite aux décisions de la préfecture. À Monaco, les centres commerciaux n’ont quant à eux jamais fermés.

Alors qu’ils avaient cessé d’accueillir du public depuis le 23 février suite à l’arrêté préfectoral interdisant l’ouverture des centres commerciaux de plus de 5000 m2, Polygone Riviera, à Cagnes-sur-Mer et Nice Valley, à Nice Ouest, ont pris la décision de rouvrir.

>> À LIRE AUSSI : Fontvieille : un nouveau centre commercial est prévu en 2027

Pour le centre commercial cagnois, « l’analyse juridique de ces textes montre que cet arrêté ne concerne que les centres commerciaux fermés et ne s’applique pas aux centres à ciel ouvert. » Ainsi, Polygone Riviera a annoncé qu’il rouvre ses portes « du lundi au vendredi, de 9h à 18h. » Une spécificité qui avait déjà permis au centre commercial de rester ouvert en janvier dernier.

Une exception pour les centres commerciaux à ciel ouvert ?

Lors d’une conférence de presse, le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzales, est allé dans le sens de l’enseigne, en précisant que Polygone Riviera est un « centre commercial à ciel ouvert et actuellement les textes ne semblent pas viser les centres commerciaux à ciel ouvert. C’est un sujet qui peut évoluer d’heure en heure. Je suis obligé de tenir compte des règles de droit. » Ainsi, tous les magasins sont ouverts à l’exception des restaurants, hors vente à emporter, de Primark et de Printemps, deux boutiques de plus de 5000 m2.

>> À VOIR AUSSI : VIDÉO. Comment la Covid-19 a bouleversé nos achats de Noël ?

De son côté, Nice Valley a imité son concurrent, en ouvrant également depuis mardi, même si des enseignes comme Conforama resteront fermées. À noter que des jauges d’accueil ont été instaurées dans les deux centres afin de limiter la fréquentation du public.