Ce projet d’envergure pensé par l’architecte Massimiliano Fuksas mettra fortement l’accent sur l’aspect environnemental. Le budget est estimé à 300 millions d’euros.

 

Le nouveau centre commercial sera le fruit d’un projet ambitieux qui mêlera bureaux, logements et commerces. C’est la société Socri Reim, créatrice du centre commercial Polygone Riviera, à Cagnes sur mer qui a remporté l’appel à projets. Et c’est le studio Fuksas qui a été lauréat du concours pour repenser l’actuel centre commercial situé près du port de Fontvieille, à l’ombre du rocher de Monaco et au cœur du quartier économique de la Principauté. Autour du studio Fuksas, des architectes et experts de renom travaillent d’arrache-pied sur ce projet. Le nouvel espace de Fontvieille devrait drainer des enseignes exclusives internationales, ce qui apportera, de facto, de nouvelles activités commerciales. Le projet a également pour objectif de re-dynamiser le quartier, et de concilier qualité de vie et développement durable. Il offrira également une nouvelle architecture contemporaine et proposera, outre des commerces, un cinéma, 40 logements (contre 20 logements actuellement) et davantage de parkings.

Ce sont des enjeux à la fois culturels, urbains et écologiques qui se trouvent au cœur de ce projet. Les promoteurs promettent de réinventer le paysage urbain.

 

Un poumon vert de 2000 arbres

 

Le projet qui offrira en outre un cadre agréable, avec la création d’un parc de deux hectares, paysagé par Jean Mus et l’implantation de près de 2000 arbres, intégrera l’hypermarché Carrefour au sein de cette nouvelle configuration qui contiendra près de 80 lots commerciaux, lesquels devront proposer une démarche environnementale, chère au Prince Albert II. Les nouveaux commerces devront satisfaire la clientèle monégasque, mais également les pays voisins que sont la France et l’Italie. Remettre l’environnement au cœur de l’immobilier, tel est le pari que se sont lancé les architectes. Il s’agit de « prouver qu’il était possible de concevoir une opération urbaine qui valorise d’abord l’homme et son environnement de manière très concrète et pragmatique. Ne plus penser l’immobilier dans ses contraintes habituelles pour inscrire en son sein une valeur citoyenne forte : l’environnement l’emporte sur l’immobilier », selon les mots d’Antoine Desplan, Directeur Général adjoint de Socri Reim, qui s’est confié à nos confrères du quotidien Monaco Matin.

 

Un projet respectueux de l’environnement

 

Outre la démarche environnementale des commerces, le projet en tant que tel sera entièrement vert, en ce sens qu’il exploitera des matériaux écologiques, optimisera les énergies et gérera les déchets de manière responsable. C’est en tout cas la promesse faite par le gouvernement monégasque. Le budget est estimé à 300 millions d’euros de travaux. Le gouvernement monégasque a signé, le 22 novembre 2019, un partenariat avec le groupe Socri Reim expert dans le domaine des projets d’exception et respectueux de l’environnement.

Défi de taille, le centre commercial promet de rester ouvert pendant la totalité des travaux.

Fontvieille version 2 qui devrait être livré en 2027, sera constitué de cinq niveaux et de cinq couleurs différentes, chacune chargée d’évoquer des paysages différents : rouge, bleu, lavande, ocre et gris afin de rappeler respectivement les couleurs de Monaco, la mer Méditerranée, la flore environnante, les nuances des bâtiments et le relief de la Riviera française.

 

Sandra Bensoussan