Le coup d’envoi de la saison 2021 de Formule E a été donné ce week-end du côté de Diriyah, en Arabie-Saoudite. Un premier ePrix mouvementé, qui a vu Nyck De Vries (Mercedes-EQ Formula E Team) remporter la course 1, tandis que Sam Bird (Jaguar Racing) s’est montré le plus fort dans la course 2. Si certains favoris ont peiné, le ROKiT Venturi Racing a de son côté décroché un podium grâce à Edoardo Mortara.

Nyck De Vries (Mercedes-EQ Formula E Team) premier leader du championnat

Impressionnant tout au long du week-end avec la victoire lors de la course 1, après avoir dominé tous les essais et décroché la pole position, Nyck De Vries (Mercedes-EQ Formula E Team) est le premier leader du championnat, après cette première manche à Diriyah, en Arabie-Saoudite. Intouchable lors de la course 1, le Néerlandais a terminé 9e de la course 2. Un week-end quasi parfait, au volant d’une Mercedes décidément prometteuse et qui pourrait faire des étincelles cette saison. Au championnat, De Vries est le premier leader (32 points), devant Sam Bird (25 points) et Robin Frijns (22 points).

Des prétendants au titre contrariés

Si le champion en titre Antonio Felix Da Costa (DS Techeetah) s’est bien repris lors de la course 2 en terminant sur la troisième marche du podium – après une pâle 11e place dans la course 1 – les favoris pour le titre en fin de saison ont connu un premier ePrix compliqué. C’est le cas notamment pour Sébastien Buemi (Nissan E.DAMS), 13e de la course 1 et contraint à l’abandon lors de la course 2 à la suite d’un problème mécanique, alors que le Suisse figurait dans les points. De son côté, le Français et double champion de Formule E, Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), 15e de la course 1, a été privé de podium dans la course 2 suite à une pénalité de 24 secondes, alors qu’il avait fini 3e.

Edoardo Mortara (ROKiT Venturi Racing), du rire aux larmes

Tout avait si bien commencé pour Edoardo Mortara (ROKiT Venturi Racing). Auteur d’une remontée épique dans la course 1, marquée par un dépassement exceptionnel sur Mitch Evans (Jaguar Racing) et Pascal Wehrlein (Tag Heuer Porsche Formula E Team), le Suisse s’est offert le podium en terminant 3e après un ultime dépassement sur René Rast (Audi Sport ABT Schaeffler). Mais une violente sortie de piste lors des essais a privé Mortara de la course 2, qui a vu son coéquipier Norman Nato terminer à 16e place (14e lors de la course 1) pour ses grands débuts chez Venturi en Formule E.

>> À LIRE AUSSI : Venturi Racing racheté par un fonds d’investissement américain

>> À LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Maro Engel (Mercedes AMG) : « Je rêve de participer aux 24 Heures du Mans »