Les Monégasques ont décroché leur qualification pour les demi-finales de la Coupe de France en venant à bout de l’Olympique Lyonnais (0-2), ce mercredi soir au Groupama Stadium. Dominés en première période, les hommes de Niko Kovac ont pu compter sur les arrêts décisifs de Majecki et sur le réalisme du duo Ben Yedder-Volland. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco face à Lyon.

>> À LIRE AUSSI : Coupe de France : L’AS Monaco s’impose à Lyon et rejoint le dernier carré

>> À LIRE AUSSI : Guillermo Maripan : « Je crois en nos chances de gagner un titre cette saison »

Radoslaw Majecki (7) : Étincelant en première période et auteur de plusieurs parades décisives (5’, 12’, 16’, 41’) en plus d’avoir été sauvé par ses montants à trois reprises, le gardien polonais n’a pas encaissé le moindre but et a grandement contribué à la qualification monégasque.

Ruben Aguilar (5) : Pas toujours servi dans son couloir droit, ses appels n’ont pas été assez tranchant non plus. Bard a souvent trouvé l’espace dans son dos en première mi-temps. Pour le reste, une belle offensive en fin de match (74’) qui aurait pu conduire au troisième but monégasque.

Travel Club Monaco

Axel Disasi (5) : Une petite incompréhension avec Majecki bien rattrapée à l’entrée de la surface en début de match, avant de se jeter pour couper la trajectoire d’un ballon (15’), puis de subir les offensives lyonnaises tout au long de la première période. Mais à l’arrivée, lui et Badiashile n’ont pas craqué.

Benoît Badiashile (5) : Il a tenté de relancer proprement. Aux côtés de Disasi, le défenseur de l’équipe de France Espoirs a vécu un premier acte compliqué rythmé par les déferlantes lyonnaises. Du mieux en deuxième mi-temps et une nouvelle rencontre sans encaisser de but.

Caio Henrique (5) : Enrhumé à deux reprises par Cornet dans la surface (13’, 31′), l’international brésilien U23 s’est ensuite bien repris en se montrant solide et appliqué, dans le rôle qu’occupe habituellement Sidibé, au sein d’une défense à trois.

Fodé Ballo-Touré (6) : Agressif, dans le bon sens du terme, solide dans son couloir gauche et offensif, Ballo-Touré a obtenu le pénalty monégasque après avoir reçu un coup de pied un peu haut de Diomandé (51’). Remplacé par Djibril Sidibé (64’).  

Aurélien Tchouaméni (6) : Toujours présent dans la récupération, le milieu de terrain monégasque a subi l’orage lyonnais en première période en se contentant de défendre, lui qui nous avait habitué à se montrer dangereux offensivement ces derniers temps. Mais Tchouaméni a bien tenu l’entrejeu en seconde période.

Youssouf Fofana (6) : Auteur d’une superbe intervention dans les pieds sur Caqueret (24’), l’ancien strasbourgeois a lui aussi ratissé quelques précieux ballons. Comme l’ensemble de l’équipe, sa deuxième période a été bien meilleure.

Sofiane Diop (non noté) : Touché après un tacle sévère de De Sciglio, le jeune milieu de terrain français a été remplacé par Aleksandr Golovin (5) au bout d’un quart d’heure. À l’origine du deuxième but monégasque sur une passe en profondeur à destination de Ben Yedder, l’international russe a fait le lien entre ses milieux et ses attaquants.

Kevin Volland (6) : Averti d’un carton jaune au bout de quelques secondes seulement après un excès d’engagement sur Paqueta (1’), l’international allemand s’est montré imprécis dans ses transmissions en première mi-temps. Mais au retour des vestiaires, Volland a offert la qualification à son équipe en marquant le but du break d’une frappe sublime sous la barre (61’). Remplacé par Willem Geubbels (82’).

Wissam Ben Yedder (6) : Beaucoup de maîtrise technique mais très peu de ballons touchés en première période. Au retour des vestiaires, l’international français a accéléré et a fait mal aux Lyonnais, en servant notamment parfaitement Volland, buteur (61’), mais aussi en transformant tranquillement le pénalty déclenché par Ballo-Touré. Remplacé par Gelson Martins (82’).