Les Monégasques se sont qualifiés pour les demi-finales de la Coupe de France, ce mercredi soir, en allant s’imposer sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (0-2).

Il y a des soirs à part, où toutes les planètes semblent s’aligner. Dominés tout au long de la première période, les hommes de Niko Kovac ont décroché leur qualification pour les demi-finales de la Coupe de France au terme d’une rencontre qui a basculé au retour des vestiaires.

>> À LIRE AUSSI : Guillermo Maripan : « Je crois en nos chances de gagner un titre cette saison »

Grâce à un Majecki éblouissant, auteur de plusieurs parades décisives (5’, 12’, 16’, 41’) et sauvé à trois reprises par ses montants, les coéquipiers de Tchouaméni ont encore terminé une rencontre sans encaisser le moindre but, pour la huitième fois consécutive.

Le duo Ben Yedder-Volland a tout fait basculer

Revitalisés au retour des vestiaires, les Monégasques ont ouvert le score sur un pénalty transformé par Ben Yedder (53’) après un pied haut de Diomandé sur Ballo-Touré. Réduits à dix après l’exclusion du défenseur ivoirien pour un second carton jaune, les Lyonnais ne se sont plus procurés d’occasions et ont concédé un deuxième but d’une frappe sublime de Volland qui a fini sa course sous la barre (62’).

>> À LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Eliot Matazo (AS Monaco) : « Le projet du club m’a immédiatement convaincu »

Un but synonyme de qualification pour le dernier carré de la Coupe de France, aux côtés du Paris Saint-Germain, de Montpellier et du petit poucet de National 2, Rumilly Vallières. Une compétition que les hommes du Rocher n’ont plus remportée depuis 1991. Vingt ans plus tard, Niko Kovac et ses joueurs ne sont plus qu’à deux marches du titre. Prochain rendez-vous pour l’AS Monaco, ce dimanche (17h05), sur la pelouse d’Angers, pour le compte de la 34e journée de Ligue 1.