Le programme initial de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo a dû être modifié pour le mois de mai. Il proposera donc quatre concerts mettant à l’honneur le piano.

Qui dit crise sanitaire dit imprévu et adaptation. L’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo continue ses concerts au mois de mai, avec quelques modifications. Tout d’abord, la plupart des horaires ont été avancés à 15 ou 16 heures afin de respecter le couvre-feu présent en France et à Monaco.

Suite au décès soudain du maestro Alexander Vedernikov en octobre dernier, le concert du 9 mai, qu’il devait diriger, a été modifié. Un nouveau programme et de nouveaux artistes seront sur scène. De plus, le chœur de l’Orchestre symphonique de Birmingham étant dans l’impossibilité de se rendre en Principauté les 29 et 30 mai, le Carmina Burana prévu au Grimaldi Forum est remplacé et reporté à la saison 2022-2023.

>> À LIRE AUSSI : Alexandre Kantorow, le virtuose sans prétentions

Le piano est roi

Le mois de mai accueille une programmation tournée vers un instrument précis : le piano. C’est le pianiste russe de renommée internationale Arcadi Volodos qui débutera les concerts “piano” dans un récital. Le dimanche suivant, l’orchestre au complet prendra le relais avec un programme intitulé « Affinités électives » mettant en lumière des artistes de la nouvelle génération.

L’OPMC célébrera ensuite la Russie avec un programme Glinka / Prokofiev / Tchaikovsky et la participation d’Alexandre Kantorow, la jeune star du piano français qui est aussi l’artiste en résidence de la saison. Pour clôturer cette programmation en beauté, l’orchestre accueillera celles qui font vivre la musique classique : la pianiste Elisabeth Leonskaja et la contralto Marie-Nicole Lemieux.

Passion, exception, découverte : autant de mots-clés au cœur de cette programmation.

Plus d’informations : Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo