Eliminé par l’Italien Salvatore Caruso en trois sets (6-7, 7-6, 6-3) au terme d’un match intense et serré, qui s’est déroulé entre lundi et mardi à cause de la pluie, le Monégasque (n°388 ATP) n’a pas caché sa frustration en conférence de presse.

Il menait un set à zéro, avec un break d’avance dans le deuxième set. Mais la pluie qui s’est abattue sur le Rocher lundi après-midi a empêché le duel d’aller à son terme. Ce mardi, lors de la reprise du match entre les deux hommes, Salvatore Caruso (n°89 ATP) a inversé la tendance en recollant à une manche partout, avant de s’offrir le troisième set et s’imposer en un peu plus de trois heures de jeu (6-7, 7-6, 6-3).

Tout proche de l’exploit, comme en 2018

« J’étais dans une bonne position, mais j’étais encore loin d’une victoire, soufflait le leader de l’équipe de la Principauté en Coupe Davis, qui honorait pour la troisième fois consécutive une invitation pour le tableau final du Rolex Monte-Carlo Masters. C’était difficile à gérer. J’étais un peu tendu au début de la reprise aujourd’hui (mardi), puis je me suis senti mieux. Je ne peux pas dire que j’ai mal joué au troisième set non plus. Je n’ai pas de regrets. »

>> À LIRE AUSSI : VIDÉO. Lucas Catarina : L’étoile montante du tennis monégasque

Quelques semaines après avoir remporté le tournoi ITF de Monastir, en Tunisie, Lucas Catarina est passé une nouvelle fois tout proche de faire tomber un membre du Top 100, lui qui avait fait douter le Canadien Milos Raonic ici-même en 2018 (3-6, 6-2, 6-3). « C’est difficile de se projeter pour le moment, mais je peux me souvenir des bonnes choses dans ce match pour la suite, afin de continuer à m’améliorer. Peut-être que je pourrais jouer les prochains tournois en gardant ce niveau. »

Travel Club Monaco