Le jeudi 6 mai dernier, quatre collectivités maralpines et corses ont signé un mémorandum d’accord visant à réduire leur consommation de plastiques, à l’occasion du salon EVER Monaco qui s’est tenu la semaine dernière sur l’Espace Fontvieille.

Chaque année, plus de huit millions de tonnes de plastiques finissent dans nos océans. Un désastre écologique qui ravage la Méditerranée, la mer la plus polluée au monde : elle compte aujourd’hui plus de 3000 milliards de particules de micro-plastiques. Face à ce constat alarmant, quatre collectivités françaises ont signé jeudi dernier, lors du salon EVER Monaco, un mémorandum d’accord pour réduire leur usage du plastique : la Communauté de l’agglomération de la Riviera française, la Métropole Nice Côte-d’Azur, la Communauté de communes de la Piève de l’Orano et du Tavaro ainsi que la Communauté d’agglomération du pays ajaccien s’y sont engagées, auprès de l’Association BeMed (Beyond Plastic Med) abritée par la Fondation Prince Albert II de Monaco.

Réaliser des projets communs et promouvoir les bonnes pratiques

Le Prince Albert II de Monaco était présent à l’occasion de la signature de ce mémorandum d’accord. Bernard Fautrier, le Conseiller spécial du Souverain monégasque sur les questions environnementales, a d’ailleurs rappelé les multiples objectifs de cet engagement commun, lors d’une interview accordée à Nice-Matin : « mettre en place des collaborations pour renforcer la réalisation d’objectifs et de projets communs, développer la complémentarité des interventions, créer une coopération scientifique et technique, promouvoir des activités qui pourraient favoriser la diffusion des bonnes expériences et des bonnes pratiques ».

>> À LIRE AUSSI : Plastic Origins ou comment nettoyer les océans avec son smartphone