En s’imposant face au Stade Rennais (2-1), ce dimanche soir au Louis II, l’AS Monaco se rapproche encore un peu plus du podium. Grâce au duo Golovin-Ben Yedder, les hommes de Niko Kovac ont signé un précieux succès dans la course à la Ligue des champions, qu’ils tenteront d’aller décrocher à Lens le week-end prochain pour la dernière journée du championnat. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco face à Rennes.

>> À LIRE AUSSI : Ligue 1 : En s’imposant face à Rennes, l’AS Monaco fait un grand pas vers le podium

>> À LIRE AUSSI : Aleksandr Golovin (AS Monaco) : « À 100% pour les trois dernières échéances »

Benjamin Lecomte (6) : Le gardien monégasque s’est parfaitement couché sur une frappe de Nzonzi (33’), avant de se montrer solide sur ses appuis sur une tentative un peu molle de Camavinga (44’). Sur le but, Lecomte détourne dans un premier temps le ballon de Del Castillo, avant de se faire surprendre par la tête contrée de Disasi dans son propre but (63’).

Djibril Sidibé (5) : Combatif, l’international français n’a pas été trop inquiété dans son couloir droit en première période et a signé un excellent retour sur Doku (45’). Il est également à l’origine d’une superbe action qui aurait pu faire but si la frappe de Tchouaméni avait accroché le cadre (38’). Mais ses grossières erreurs de relance ont profité aux Rennais à plusieurs reprises…

Travel Club Monaco

Guillermo Maripan (6) : Sans lui, la défense monégasque n’est pas la même, comme en atteste la fébrilité défensive qui coïncide avec sa sortie. Agressif dans le bon sens du terme, même s’il a écopé d’un carton jaune pour une obstruction sur Terrier (31’), l’international chilien a réalisé de nombreuses interventions. Touché en deuxième période et remplacé par Axel Disasi (63’), qui détourne de la tête dans son propre but une tête de Bourigeaud (69’).

Benoît Badiashile (6) : Avec beaucoup de ballons touchés en début de match, le défenseur monégasque a souvent cherché à allonger, notamment à destination de Gelson Martins (10’) et Volland (40’). Solide aux côtés de Maripan, Badiashile s’est montré plus fébrile après la sortie du Chilien. 

Caio Henrique (5) : Offensif d’entrée, l’international brésilien U23 a souvent étiré le jeu en faisant des appels dans son couloir. Face à un client comme Doku, Caio Henrique n’a pas tremblé et s’est montré infranchissable. Mais le Brésilien s’est fait mystifier par Del Castillo, ce qui provoque la réduction du score rennaise (63’).

Aurélien Tchouaméni (6) : Avec le cœur, le milieu de terrain monégasque s’est souvent jeté, récupérant des ballons (25’) ou repoussant le danger dans les pieds (30’). Et Tchouaméni n’est pas passé loin de marquer sur une frappe qui a rasé le poteau (38’) et sur une seconde, contrée (64’). Une deuxième période moins tranchante, à l’image de son équipe.

Youssouf Fofana (6) : En dégageant le danger à plusieurs reprises, Fofana a bien aidé sa défense. Sans fioritures, le milieu de terrain monégasque a également parfois prêté main forte à ses attaquants en se projetant vers l’avant. Un gros travail défensif en fin de match pour couvrir et soulager les siens.

Gelson Martins (5) : Un mauvais contrôle, trop long, en début de match (10’), l’a empêché de se présenter seul face à Gomis et de marquer alors qu’il était parfaitement lancé. Trop brouillon offensivement, le Portugais s’est appliqué à bien défendre en se montrant utile dans le repli. Remplacé par Krépin Diatta (71’).  

Aleksandr Golovin (7) : Intéressant dans le pressing en début de partie, l’international russe a débloqué la rencontre à deux reprises, la première fois en servant parfaitement Ben Yedder dans la profondeur (16’), la deuxième en éliminant Nzonzi avant de placer une frappe imparable à ras-de-terre (29’). Mais comme souvent cette saison quand il est titulaire, le Russe s’est éteint en deuxième période. Remplacé par Eliot Matazo (71’).

Kevin Volland (4) : En première période, l’international allemand a touché peu de ballons, avant de passer tout proche de marquer sur une double action franche de la tête, d’abord repoussée par Gomis, puis hors-cadre sur sa deuxième tentative (52’). Pour le reste, Volland ne s’est pas mis en évidence. Remplacé par Ruben Aguilar (83’).

Wissam Ben Yedder (7) : L’international français a encore frappé en ouvrant le score d’un nouveau ballon piqué sublime dont lui seul a le secret, sur une passe en profondeur parfaite de Gollovin (16’). Leader de l’ASM en cette fin de saison décisive, Ben Yedder aurait pu s’offrir un doublé si sa frappe n’avait pas été contrée (38’). Remplacé par Fodé Ballo-Touré (84’).