Avant l’arrivée des vacances d’été, les chiffres ont tendance à s’améliorer mais la précaution reste de rigueur.

Bien que le Gouvernement a annoncé des nouvelles mesures sanitaires la semaine dernière, il ne faut pas confondre allégement avec relâchement. Il est important de rappeler les nombres liés à la crise sanitaire afin de continuer les bons efforts faits jusqu’à présent.

Depuis le début de la crise sanitaire, 2 526 personnes ont été touchées par le coronavirus en Principauté. Sur ce nombre, ce sont 2 473 personnes qui ont été guéries.

Depuis le lundi 14 juin, qu’un seul cas positif a été révélé et trois personnes, non-résidents, sont hospitalisés au CHPG dont une en réanimation. À côté, 16 patients présentant peu de symptômes sont confinés à domicile et sont soutenus médicalement par le Centre de Suivi à Domicile.

En France, Nice est la métropole où le Covid-19 circule le moins ce lundi 14 juin 2021. Le département des Alpes-Maritimes n’a enregistré aucun décès du virus la semaine passée.

En une semaine, le taux d’incidence en Principauté a été multiplié par quatre… il apparait que 14 des cas enregistrés la semaine dernière ont la même origine

Gouvernement Princier

Pourquoi il faut continuer à se faire dépister ?

La situation s’améliore notamment grâce aux nombreux tests réalisés qui permettent d’isoler le virus rapidement. Entre le 7 et le 13 juin inclus, 2 869 tests PCR et antigéniques ont été réalisés et ont donné comme résultat un taux de positivité de 0,98%. Un chiffre qui se rapproche de celui des Alpes-Maritimes qui ont un taux de positivité de 0,7% sur les 5 206 tests réalisés entre le 5 et 11 juin.

Concernant le taux d’incidence (nombre de cas sur 7 jours pour 100 000 habitants), il est de 20 dans les Alpes-Maritimes pour une incidence moyenne en France de 43. Pour rappel, le seuil d’alerte est à 50. Bien que le taux d’incidence se soit amélioré sur la Côte d’Azur, à Monaco le chiffre est plus inquiétant. Effectivement, le taux d’incidence est de 44,33 comparé à la semaine dernière où ce chiffre était quatre fois moins important (10,43).

Ces derniers chiffres montrent bien que l’épidémie n’est pas encore terminée et qu’il faut garder la plus grande prudence à Monaco ou lors des déplacements à l’étranger. En effet, il semblerait que 14 des cas enregistrés la semaine dernière proviennent du même endroit selon le dernier communiqué du Gouvernement Princier.

>> À LIRE AUSSI : Covid-19 : devrions-nous tous nous faire vacciner ?

Qui peut se faire vacciner ?

En ce qui concerne la stratégie de vaccination mise en place en Principauté, les chiffres arrêtés au jeudi 10 juin indiquent que 18 836 personnes ont reçu la première dose, ce qui représente près de la moitié de la population monégasque. Pour la seconde injection, 15 129 personnes l’ont reçue, représentant 80,32% de ceux ayant reçu la première dose. On retrouve à peu près le même chiffre, concernant la première dose, dans les Alpes-Maritimes avec 48,5% de personnes vaccinées.

En France et en Principauté, la vaccination est désormais ouverte aux personnes âgées de plus de 12 ans.

Plus d’information sur la vaccination :

Par le centre d’appel du Covid-19, joignable 7/7 de 8h à 20h au 92 05 55 00
Ou bien sur le site internet www.covid19.mc