A l’occasion de la journée mondiale de l’Océan ce 8 juin, les professionnels, les administrations et les pratiquants individuels se sont réunis pour inciter « les usagers de la mer » à signaler tous types d’animaux marins, ainsi que toute situation inhabituelle.

A l’initiative du Gouvernement Princier et de l’Institut océanographique, près d’une quarantaine d’usagers et de passionnés de la mer de la Principauté ont participé à la deuxième réunion d’échanges sur l’observation et la protection de la faune marine.

Une attention particulière étant portée aux tortues marines, les participants ont pu être sensibilisés aux règles d’intervention et de manipulation de ces dernières.

Une appli mobile pour signaler les espèces maritimes

Pour faciliter la collecte et le partage des observations, les utilisateurs sont encouragés à utiliser la plateforme numérique collaborative OBSenMER.

Les données récoltées permettront d’identifier les espèces présentes dans les eaux monégasques, de mieux comprendre leur comportement et de contribuer à l’étude et à la protection des écosystèmes.

A chaque observation réalisée sur la plateforme, le Musée océanographique est directement notifié. L’information est analysée et est retranscrite auprès du Gouvernement Princier afin de mieux connaître la biodiversité des eaux territoriales monégasques.

Ces observations viendront également compléter les bases de données de structures telles que le Réseau des Tortues Marines de Méditerranée Française (RTMMF), MIRACETI ou ACCOBAMS, afin de d’améliorer et de renforcer les connaissances des espèces.