Alors que le meeting Herculis de Monaco se tiendra le 9 juillet prochain au stade Louis II, certaines stars de l’athlétisme ont déjà annoncé leur participation. Tour d’horizon des forces en présence.

Saut en hauteur

Face au public italien, toujours très présent pour l’évènement, Gianmarco Tamberi aura à coeur de briller devant les siens. Théâtre de son record personnel (2m39 en 2016), le stade Louis II pourrait à nouveau réussir à l’Italien, qui reste sur un saut à 2m33 réalisé à Florence le 10 juin dernier. À moins qu’Ilya Ivanyuk, en tête des bilan mondiaux avec 2m37, ou Maksim Nadasekau, champion d’Europe indoor en titre, ne viennent bousculer le sacre attendu de l’Italien.

>> À LIRE AUSSI : Programme, épreuves, engagés, accès… Tout savoir sur le meeting Herculis EBS 2021

Saut à la perche

Les deux meilleurs mondiales promettent de se livrer un duel au sommet en Principauté. Entre Anzhelika Sidorova, championne du monde en titre, et Katie Nageotte, détentrice de la meilleure performance mondiale de l’année (4m93), le concours s’annonce passionnant et indécis jusqu’au bout.

Anzhelika Sidorova/P.Fitte

Saut en longueur

Champion d’Europe en titre, le Grec Miltiadis Tentoglou va se frotter au champion du monde en titre, le Jamaïcain Tajay Gayle. Meilleur performeur mondial de l’année avec un saut en 8m60, le premier cité tentera de faire tomber le record du meeting (8m58), tout comme le second, déterminé à briller sur le Rocher.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Joshua Cheptegei, Armand Duplantis, Hellen Obiri… revivez les temps forts du meeting Herculis de Monaco 2020

Triple saut

Elle sera une nouvelle fois présente. En forme cette année avec un saut énorme à seulement 7cm du record du monde, la Vénézuélienne Yulimar Rojas sera la grande favorite du concours. Mais attention à Catherine Ibargüen, détentrice du record du meeting (15m31). À moins que la Française Rouguy Diallo, licenciée à Nice, ne vienne créer la surprise ?

Yulimar Rojas/P.Fitte

Javelot

La championne du monde Kesley-Lee Barber (61m09) et la championne olympique Sara Kolak (60m02) tenteront de venir bousculer Maria Andrejczyk, grande favorite après sa victoire à Split (Croatie) avec un jet impressionnant mesuré à 71m40. Première aux bilans mondiaux, la Polonaise s’avance en grande favorite du concours.