Alors que la campagne d’abonnement pour la saison 2021-2022 a été lancée ce jeudi, l’AS Monaco a une nouvelle fois été désignée par la Fédération Française de Football parmi les cinq meilleurs centre de formation de France.

C’est une habitude. Chaque année, au moment de classer les centres de formation, celui de l’AS Monaco figure tout en haut du classement. Cette année encore, l’Academy figure parmi les mieux notés du pays, avec 4 étoiles reçus sur 5, à égalité avec le Paris Saint-Germain, le Stade Rennais, l’Olympique Lyonnais et Toulouse. Une réussite qui s’explique pour 3 raisons principales.

Des jeunes présents en nombre en équipe première

Avec deux représentants, Aurélien Tchouaméni (3073 minutes) et Benoît Badiashile (2871 minutes), dans le top 4 des joueurs de moins de 21 ans les plus utilisés en Ligue 1 la saison dernière, l’AS Monaco fait partie des équipes du championnat qui accorde le plus sa confiance aux jeunes.

>> À LIRE AUSSI : BILAN. Les raisons du succès de l’AS Monaco cette saison

Avec une moyenne d’âge de 24,7 ans lors de la saison 2020-2021, l’effectif monégasque était la troisième formation la plus jeune de Ligue 1 derrière l’OGC Nice et le Stade de Reims. Quinze joueurs, dont six issus de l’Academy, de moins de 22 ans, ont d’ailleurs figuré au moins une fois une feuille de match. Et face au Paris Saint-Germain (victoire de l’AS Monaco 2-0 au Parc des Princes), Niko Kovac s’est même payé le luxe d’aligner six joueurs de moins de 23 ans.

Travel Club Monaco

Des anciens qui brillent loin du Rocher

S’ils ne portent plus le maillot de l’AS Monaco, certains anciens de l’Academy brillent en France ou à l’étranger. C’est notamment le cas de Kylian Mbappé, meilleur buteur de Ligue 1 la saison dernière (27 buts) et de Yannick Ferreira Carrasco, grand artisan du titre de champion d’Espagne de l’Atlético Madrid. Au total, dix-neuf joueurs évoluent dans les cinq grands championnats, dont cinq dans les clubs participant à la Ligue des Champions.

Des résultats scolaires remarquables

Cette année, les quatorze élèves de terminale du centre de formation de l’AS Monaco ont décroché leur baccalauréat. Un 100 % de réussite qui s’accompagne de quatorze mentions. Lucas Makan et Olivier Picabea ont même obtenu la mention « très bien » avec plus de 16 de moyenne général au bac général.

>> À LIRE AUSSI : ANALYSE. Quel mercato pour l’AS Monaco ?

Encadré par Virginie Gollino, le pôle scolarité de l’AS Monaco est composé de cinquante-huit élèves et dix-huit professeurs. Douze salles de cours s’adaptent aux spécificités de chaque classe et sont dotés d’outils technologiques digitaux. Un véritable pilier de la formation.