Ce vendredi soir au stade Louis II avait lieu le meeting Herculis de Monaco. À deux semaines des Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août), certains athlètes en ont profité pour peaufiner leurs derniers réglages, à l’image du décathlonien français Kevin Mayer. Retour sur une soirée riche en enseignements, dans une ambiance digne des grandes soirées d’athlétisme.

Pas de record… mais des belles performances

Jean-Pierre Schoebel avait prévenu. Les années olympiques sont toujours particulières. Et à quinze jours du début des JO de Tokyo, les athlètes ont profité du rendez-vous monégasque pour se préparer au mieux pour l’échéance japonaise. Au détriment des records. Mais pas du spectacle.

©Meeting Herculis/Karsten Warholm

Après avoir battu son record du monde la semaine dernière à Oslo (46’70), Karsten Warholm a survolé le 400 m haies (47’08), établissant le nouveau record du meeting, devant Alison dos Santos (47’51) et Rasmus Mägi (48’83). De son côté, la Britannique Laura Muir a dominé le 800 m en battant son record personnel (1’56’73). Timothy Cheruiyot a lui établi la meilleure performance de l’année sur le 1500 m (3’28’28), tout comme Lamecha Girma sur le 3000 m steeple (8’07’75), Nigel Amos sur le 800 m (1’42’91) et Faith Kipyegon sur le 1500 m (3’51’07).

Ronnie Baker épatant, Trayvon Bromell décevant

C’était le moment le plus attendue de la soirée. Avec un plateau XXL, proche de celui qui pourrait être présent en finale du 100 m à Tokyo, la distance reine a livré toutes ses promesses. Attendu comme le grand favori, l’Américain Trayvon Bromell (10’01) n’a pris que la cinquième place d’une course remportée par son compatriote Ronnie Baker (9’91).

©Meeting Herculis/Ronnie Baker

Le Sud-Africain Akani Simbine (9’98) a pris la deuxième place, alors que l’Italien Marcell Jacobs (9’99) a complété le podium. S’il a finalement pris le départ de la course après un faux départ, le Français Jimmy Vicaut n’a pas vu son temps comptabilisé.

Travel Club Monaco

Tajay Gayle et Yulimar Rojas battus

Les deux stars n’ont pas tenu leur rang. Présente pour la quatrième année consécutive au meeting Herculis, la Vénézuélienne Yulimar Rojas a été battue par plus forte ce vendredi soir : la Jamaïcaine Shanieka Ricketts. Si Rojas a sauté le plus loin (15,12 m) c’est finalement Ricketts (14,75 m), sur sa dernière tentative, qui a remporté le concours après les échecs de la Vénézuélienne.

©Meeting Herculis/Miltiadis Tentoglou

Dans le concours du saut en longueur, le Jamaïcain Tajay Gayle n’a pas imité sa compatriote du triple saut. Attendu comme le favori de l’épreuve, Gayle a fait le bond le plus loin (8,29) mais ses ratés en finale l’ont privé de la victoire. C’est le Grec Miltiadis Tentoglou qui a remporté le concours avec un ultime saut à 8,24 m.