Le directeur du meeting Herculis de Monaco s’est confié à quelques jours de l’épreuve (vendredi 9 juillet au Stade Louis II), qui cette année encore, pourra compter sur la présence des plus grandes stars de l’athlétisme mondial.

>> À LIRE AUSSI : Programme, épreuves, engagés, accès… Tout savoir sur le meeting Herculis EBS 2021

Décalé en août l’année dernière, le meeting Herculis est de retour en juillet cette année. On imagine que c’est un immense de bonheur de voir l’épreuve maintenue une deuxième année consécutive malgré la pandémie…

En effet, c’est toujours une situation difficile à gérer. On espérait que le meeting se déroule en juillet comme les années précédentes, et nous sommes heureux que cela soit possible, avec une saison normale où les meetings ont pu s’enchaîner avant l’épreuve monégasque. La Diamond League a bien démarré c’est une très bonne nouvelle pour nous tous.

Une année olympique est toujours compliquée. Il faut comprendre les athlètes, qui préparent l’objectif d’une vie.

Et cette année, comme tous les quatre ans, le meeting intervient quelques semaines avant le début des Jeux Olympiques. Qu’est ce que cela change dans la préparation des athlètes ?

Travel Club Monaco

Une année olympique est toujours compliquée. Il faut comprendre les athlètes, qui préparent l’objectif d’une vie. Selon les comités olympiques, certains doivent se restreindre dans les performances, d’autres, au contraire, doivent peaufiner leurs derniers réglages. Nous sommes l’une des dernières épreuves avant Tokyo. Derrière nous, il ne restera plus qu’une manche en Angleterre, à Gateshead.

Karsten Warholm/P.Fitte

Les records pourraient donc être plus rares cette année ?

(Sourire) Vous savez, nous pouvons vivre un excellent meeting, même sans record. Notre souci majeur est de vivre une belle compétition et que les spectateurs puissent passer un agréable moment en famille. Ensuite viendront les records. Avec la qualité des athlètes présents cette année, nous pouvons y croire.

Le 400m promet aussi beaucoup avec la présence de Karsten Warholm, qui a battu le record du monde du 400 m haies à Oslo.

Justement, quelles seront les têtes d’affiche cette année ?

Nous allons vivre un 100m masculin très intéressant, avec les présences de Trayvon Bromell et Fred Kerley. Le Français Jimmy Vicaut sera lui aussi de la partie, comme les Italiens Filippo Tortu et Marcell Jacobs. Le 400m promet aussi beaucoup avec la présence de Karsten Warholm, qui a battu le record du monde du 400 m haies à Oslo il y a quelques jours. Chez les femmes, le 200m s’annonce passionnant avec la présence de la star internationale Shelly-Ann Fraser-Pryce. Et n’oublions pas non plus le 1500m avec Sifan Hassan, qui pourrait battre le record du monde.

>> À LIRE AUSSI : Rojas, Tamberi, Sidorova… quelles sont les étoiles du meeting Herculis EBS 2021 ?

Il y aura également la présence d’un certain Kevin Mayer…

Absolument ! Nous avons la chance de l’accueillir dans sa préparation pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Il nous fera l’honneur d’être présent, tout comme Yulimar Rojas, que l’on accueille pour la quatrième année consécutive et qui est susceptible de battre le record du monde du triple saut. Tajay Gayle et Jean Miguel Echevarría seront également présents sur le saut en longueur. Gianmarco Tamberi, à la perche, aussi. Un vrai beau plateau.