Labradors, bouledogues ou encore chihuahuas, ils sont nombreux à déambuler tous les jours en Principauté. Monaco Tribune part à la rencontre des chiens de la Principauté et certains d’entre eux témoignent de leurs conditions de vie.

Des lieux dédiés aux chiens…

En se basant sur Your Monaco, il semble que la Principauté soit soucieuse du bien-être de nos chiens. Sur le site, vous pouvez retrouver tous les endroits dédiés à nos canidés. Par exemple, au pied du Trocadero à Monte-Carlo. L’espace, bien que compliqué à trouver, invite nos animaux à rester le temps qu’ils doivent. D’autant plus que les agents de la Société Monégasque d’Assainissement (SMA) nettoient régulièrement les lieux.

Lors de notre balade, un élément qui nous marque immédiatement, c’est la présence des poubelles et des distributeurs à sac dans n’importe quel quartier. En effet, Monaco incite ses habitants à protéger au mieux l’espace où ils vivent. D’autant plus que si nos toutous laissent leurs besoins à l’air libre, ils risquent une contravention de 300 euros.

>> À LIRE AUSSI : Monaco, toujours aussi propre ?

Rien à déclarer au pied du Trocadero

…mais d’autres interdits !

Pouvons-nous donc dire que nos chiens peuvent aller où ils veulent ? Nous remarquons rapidement que non ! Pelouses, plages et jardins, les espaces sont nombreux à ne pas accueillir nos animaux. Nous le constatons avec le Jardin Japonais qui accueille ses visiteurs avec le panneau « Interdit aux chiens ». Les quelques points d’herbes de Monaco sont explicitement interdits aux chiens par les mêmes panneaux.

Travel Club Monaco

Une interdiction qui est aussi en vigueur sur la plage du Larvotto. Nos chiens sont seulement interdits sur l’espace plage, mais ils peuvent se balader n’importe où sur le complexe remis à neuf. Un espace pour leurs besoins leur est même dédié aux abords de la plage.

L’espace dédié aux chiens du Larvotto propre une nouvelle fois

>> À LIRE AUSSI : C’est à vous ! Vos avis sur le Larvotto : « une plage moderne qui rentre dans le cadre de Monaco »

C’est près de ce dernier que nous croisons Guizmo, un Shih tzu de neuf ans qui fait sa balade près du Larvotto. Une situation « exceptionnelle » pour Gui-Gui qui nous explique : « habituellement, je me promène sur le Chemin des Douaniers à Cap d’Ail, les chiens y sont acceptés et on a la mer !  » Est-ce pour avoir plus d’espace ? « Bien-sûr ! » nous répond sans hésiter son maître, Dominique. « Tout est interdit pour les chiens à Monaco, c’est vraiment compliqué. »

Guizmo, prêt à partir loin de la mer

Un cruel manque d’espace vert

Après la mer, nous nous rapprochons de la Condamine. Nous y rencontrons Aldo, dit Doudou. Ce jeune husky croisé beauceron d’un an et un mois nous explique que « le peu points d’herbes qu’on a, ce sont des petits enclos où tous les chiens vont faire leurs besoins. » Un problème pour Aldo, mais aussi pour son maître Yves qui trouve que le chien n’a pas de véritables espaces pour se dépenser. « Quand ma femme va courir avec Aldo, c’est à Cap d’Ail. » Malgré tout Aldo nous dit qu’il est « très satisfait » à Monaco. Néanmoins, avant de partir, il nous parle d’un sujet qui le dérange :« il faut que les gens ramassent les besoins de leurs chiens ! »

aldo - chien qualité de vie monaco
Aldo semble passer du bon temps sous le soleil !

Pour confirmer ces dires, nous croisons Ixie, une bouledogue française de neuf ans. Ixie ou Titine, pour les intimes, nous explique :« avant j’habitais à Fontvieille et puis je suis parti aux Agaves et là plus un espace de pelouse ! » Sa maîtresse, Jordane, rajoute que ce manque d’espaces verts « fait que les chiens font alors leurs besoins un peu partout dans la rue. » Des besoins qui ne sont pas ramassés après ? D’après Jordane, ce problème peut provenir du fait que les distributeurs à sacs ne sont toujours pas remplis. Néanmoins, Ixie précise que lorsqu’ils rencontrent des agents de la SMA « on demande directement les rouleaux et il nous les passe sans problème. »

ixie - chien qualité de vie
Ixie, toujours à déborder d’énergie !

Nous poursuivons notre enquête dans le quartier de Monte-Carlo, dans les Jardins du Casino. Sur notre chemin, nous croisons un agent de la SMA, Hadad. Doit-il ramasser souvent des besoins de chiens ? Sa réponse nous a plus que surprise. « Soit il n’y a pas de chiens ici soit les chiens ne font pas caca ! » Une nouvelle rassurante pour le quartier, mais surtout pour les maîtres qui, par conséquent, ramassent les besoins de leurs chiens. « Je ne sais pas où ils ont pris leurs chiens, mais ils sont bien éduqués. Dans la zone de Monte-Carlo, je ramasse principalement des feuillages et des mégots. »

Votre chien est-il satisfait de sa vie Monaco ? Dites-nous tout dans notre groupe Facebook.