Que pensez-vous du nouveau complexe balnéaire du Larvotto ? Vous avez été nombreux à commenter sur notre groupe et notre page Facebook. Une nouvelle plage qui réunit tous les avis.

Un complexe beau et moderne

Pour la majorité d’entre vous, vous êtes satisfaits de ces changements. Comme Christine pour qui « le concept de cette nouvelle plage [est] très beau et spacieux. » Quant à Marie-Hélène, elle nous a montré sa hâte de revoir ses restaurants préférés rouvrir. « Bien plus clean et donc plus agréable qu’avant même s’il y a des ouvertures de restos ou magasins, qui se font attendre. »

Parmi ceux ouverts, Sylvain du restaurant la Note Bleue se réjouit. « On est contents d’être revenus. On avait une appréhension par rapport à ça. Mais on est super contents d’être là. On adorait avant et là on est en train de prendre nos marques et on aime bien ! »

C’est vraiment dommage pour les familles

Malgré ces changements, des choix ont dû être faits. Comme le terrain de volley-ball qui a été supprimé. Fiona a aussi rappelé que « les restaurants avaient auparavant aménagés des espaces enfants qui ont tous disparu ! C’est vraiment dommage pour les familles. Pour le reste, c’est très beau et moderne. »

Les habitués de la plage ont remarqués des changements. Comme Lydia, étudiante en LEA à Nice, que nous avons rencontré sur la plage. « Ayant beaucoup de souvenirs au Larvotto ça me fait un peu de la peine de plus reconnaître vraiment l’endroit, ça perd un peu de nature et de vivacité. Ça reste une plage moderne qui rentre dans le cadre de Monaco. »

Travel Club Monaco
larvotto-palais-princier
© Palais Princier de Monaco

Beaucoup de bétons et peu d’ombre

Ghislaine a résumé ce que pense beaucoup en un commentaire : « Trop de béton pour moi. » Pour vous, c’est le plus gros reproche fait à l’espace public. « C’est plus moderne et une véritable amélioration pour les restaurants mais pour la promenade il faut chercher l’ombre sur cet espace bétonné. Pas très convivial pour les familles. Il y avait une opportunité de faire un espace vraiment innovant, pour moi c’est un rendez-vous manqué » nous écrit Serena sur notre groupe Facebook.

Les tarifs des plages privées sont très excessifs

Un avis partagé par Marie-Hélène, « pas beaucoup d’espaces ombragés sur les plages publiques, » et par Alex « ça manque cruellement d’espaces verts, pas un arbre. Allée du bas, il y a peut-être 20 cm d’ombre vers 11h30, impossible de se protéger du soleil tout au long de la journée, c’est bien dommage. À part ça, c’est très réussi, l’espace plage est plus grand, plus ouvert que précédemment. »

Parmi les autres problèmes rencontrés par certains, Karine décrit un « manque des douches (hier elles ne fonctionnaient pas !!) ». Céline nous explique qu' »il faudrait qu’il y ait des enseignes extérieures des commerçants qui ressortent car on se perd un peu à ne pas savoir quoi et où quand on est dans l’allée. » Finalement, d’après Alex, « les tarifs des plages privées sont très excessifs, 30/40€ la demi-journée pour un transat… »

On a l’impression de s’allonger dans une litière à chat et on en ressort tout blanc

larvotto-palais-princier
© Palais Princier de Monaco

Une plage non-fumeur qui fait mal aux pieds

Tout comme Céline, nombreux sont surpris que les petits graviers fassent leur retour. « Comme ils ne sont pas encore polis par le temps et très tassés ils font super mal aux pieds. » L’utilisateur Cpags Pags pense qu’ « ils auraient dû en profiter pour mettre du vrai sable ou autre chose que ces cailloux blancs. Une fois allongé, on a l’impression de s’allonger dans une litière à chat et on en ressort tout blanc. Ça fait toujours aussi sale. » Néanmoins, Christine nous rappelle que « L’espace mer est très agréable et on peut nager tranquillement ! Le seul hic c’est ce gravier qui effectivement aurait pu être remplacé par du sable fin ! Sinon j’aime beaucoup ! »

La grande nouveauté du complexe est le changement de la plage en non-fumeur dans le cadre de l’opération « Monaco Zéro Mégot ». Pour Christine, « l’espace non-fumeur est parfait. Maintenant, à voir si les gens l’occuperont pour fumer ! » Un avis qui n’est pas partagé par Marie-Hélène. « Ce que je supporte difficilement, ce sont les fumeurs qui sont acceptés sur les plages privées (comme nos amis les chiens), on pourrait peut-être faire une partie de la plage privée fumeurs et l’autre non-fumeurs, pour respecter tout le monde … »