L’AS Monaco et le FC Nantes se sont quittés dos à dos (1-1), ce vendredi soir au Louis II, à l’occasion de la première journée de championnat. Si Gelson Martins s’est mis en évidence par ses accélérations tranchantes et ses dribbles chaloupés, Myron Boadu a manqué de justesse pour sa première, alors que la défense monégasque s’est montrée fébrile sur corner. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco face à Nantes.

>> À LIRE AUSSI : Ligue 1 : L’AS Monaco contrariée par Nantes pour le grand retour du public au Louis II

>> À LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Laurent Maire, président du Club des Supporters de Monaco

Alexander Nübel (5) : Très peu sollicité en première période, le portier allemand s’est mis en évidence d’une sortie osée et autoritaire aux 25 mètres sur un long ballon en profondeur (28’). Sur l’égalisation nantaise (42’), Nübel ne peut pas faire grand-chose, surpris par l’errance de ses défenseurs de la tête.

Ruben Aguilar (5) : Dans le rôle hybride régulièrement dévoué à Djibril Sidibé la saison dernière, dans une défense à trois en phase offensive, l’international français s’est appliqué à défendre, moins porté vers l’offensive qu’habituellement. Aguilar a reçu de nombreux coups en deuxième période, sans se montrer impérial défensivement.   

Travel Club Monaco

Axel Disasi (4) : S’il a montré les muscles sur un énorme tacle glissé (10’) en début de match, le capitaine monégasque a aussi commis quelques imprécisions avec du déchet dans la relance. Comme sa défense, le Roc de l’ASM a été trop fébrile sur le corner qui conduit à l’égalisation du FC Nantes (42’).

Benoît Badiashile (5) : Serein en début de match, le défenseur monégasque a coupé de nombreuses offensives nantaises en étant toujours bien placé. Il a également beaucoup contribué aux phases de jeu de son équipe en orientant le jeu sur ses ailiers. Mais sur l’égalisation monégasque, Badiashile est pris par Castelletto de la tête (42’).

Caio Henrique (6) : Ses montées incessantes ont constamment apporté le danger en première période, jusqu’à cette ouverture géniale pour Gelson Martins qui a ouvert le score (15’). Moins en jambes au retour des vestiaires et remplacé par Ismail Jakobs (72’).

Aurélien Tchouaméni (6) : Les ballons sont souvent passés par lui. En ayant toujours un temps d’avance, le milieu de terrain monégasque n’a jamais été sous pression et a bien travaillé aux côtés de Jean Lucas pour sa première avec l’ASM. Sa reprise de volée à bout portant repoussée par l’arrière garde nantaise (89’) aurait pu offrir la victoire à l’AS Monaco…

Jean Lucas (6) : Titularisé par Niko Kovac quelques jours seulement après son arrivée sur le Rocher, le Brésilien s’est mis en évidence par son sens de la passe et son activité au milieu de terrain, avec 11 duels remportés et 7 ballons récupérés. Son corner, bien frappé, en première période, n’a pas profité à Volland (32’). Et son coup franc, frappé directement, est passé juste au-dessus (49’). Remplacé par Djibril Sidibé (82’).

Sofiane Diop (6) : Précieux dans les intervalles, Diop a fait la transition dans le jeu, en se montrant également dangereux à plusieurs reprises, notamment sur ses centres. Il aurait pu (dû ?) être passeur décisif sur son service à destination de Boadu qui a manqué de justesse (5’). Un autre centre en bout de course à destination de ce même Boadu (24’) aurait pu lui aussi être décisif si Appiah n’avait pas écarté le danger.

Gelson Martins (7) : Le Portugais avait des fourmis dans les jambes. Virevoltant, Gelson Martins s’est fendu de plusieurs accélérations tranchantes, à l’image d’un petit festival ponctué d’un petit pont avant de déposer Pallois et de voir son centre repoussé (69’). C’est lui qui ouvre le score en se jetant après un superbe appel sur l’ouverture de Caio Henrique (15’). Remplacé par Youssouf Fofana (72’).

Kevin Volland (4) : Peu servi en début de match et un peu esseulé devant, l’international allemand a eu l’occasion de se distinguer d’une tête trop croisée sur un corner bien travaillé de Jean Lucas (32’). Pour le reste, le deuxième meilleur buteur de l’ASM la saison dernière a peu pesé, certainement encore en manque de rythme. Remplacé par Aleksandr Golovin (59’).

Myron Boadu (3) : Pour sa toute première apparition sous le maillot monégasque, l’international néerlandais s’est montré maladroit dans le dernier geste. Sur un service parfait de Diop en début de rencontre, Boadu s’emmêle les pinceaux seul devant la cage (5’) avant de dévisser complètement sa frappe après avoir profité d’une mauvaise passe en retrait (8’). Intéressant dans ses déviations et ses appels, il est aussi à l’origine de l’ouverture du score. Remplacé par Wissam Ben Yedder (59’).