Un pass sanitaire qui se veut moins strict et qui ne sera pas demandé pour accéder aux terrasses des restaurants pour les Monégasques, résidents et salariés.

Les terrasses épargnées par le pass

Dès ce lundi 23 août, l’obligation de présenter un pass sanitaire sera élargie aux Monégasques, résidents, et salariés de la Principauté âgés de plus de 18 ans. Le pass sanitaire sera donc nécessaire pour accéder à l’intérieur des restaurants et bars, mais pas pour s’installer sur les terrasses entièrement ouvertes. En effet, le Conseil National a énoncé que « notre situation épidémique et hospitalière ne nécessite pas de s’aligner automatiquement sur les mesures prises par les pays voisins« .

Un délai supplémentaire pour les plus jeunes

Concernant les Monégasques, résidents ou scolaires de la Principauté de 16 et 17 ans, ils ont encore un mois pour obtenir leur pass s’ils le souhaitent. Ils ne devront pas le présenter pour accéder aux restaurants et bars jusqu’au 23 septembre. Contrairement à la France, le pass sanitaire ne sera pas obligatoire pour les 12-15 ans.

Des contrôles renforcés

Aux trois frontières de Monaco, la police est plus que présente. Les équipes de la Sûreté Publique contrôlent toutes personnes qui proviennent hors des Alpes-Maritimes, du Var et de la commune d’Imperia. Pour ces dernières, il est nécessaire d’avoir un pass sanitaire pour entrer en Principauté.

La police intervient également aux abords des restaurants et des discothèques de la Principauté pour vérifier les pass. Ces contrôles seront renforcées à partir de ce lundi 23 août.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Pass sanitaire : la police monégasque acquiert des smartphones

Comment obtenir son pass ?

Pour avoir un pass sanitaire valide, vous devez être pleinement vacciné ou rétabli de la Covid-19 (depuis 11 jours minimum et 6 mois maximum) ou être en possession d’un test PCR ou antigénique négatif de -72 heures.

Le Gouvernement rappelle que la vaccination est le moyen le plus efficace de se protéger et de protéger les autres. Aussi, le respect des gestes barrières reste essentiel ainsi que le port du masque.

>> À LIRE AUSSI : Covid-19 : un taux de mortalité de 1,1% en Principauté