Une nouvelle responsabilité pour la police de Monaco.

Le pass sanitaire est d’ores-et-déjà obligatoire pour accéder aux boites de nuits et aux évènements de plus de 1 000 personnes. À compter du 23 août prochain, il s’étend aux cafés et aux restaurants pour tout le monde : monégasques, résidents et salariés n’y échapperont plus.

À noter que ces mesures ne concernent pas les moins de 16 ans.

Des contrôles renforcés

La police monégasque s’appliquera de faire respecter les mesures sanitaires. Richard Marangoni, contrôleur général de la Sureté publique, déclare au micro de Monaco Info : « Tolérance, non. Vous savez que nous sommes là pour appliquer la loi, c’est notre mission première. » avant de préciser « Nous sommes une police de proximité, proche traditionnellement de la population. Nous pratiquons beaucoup de prévention : l’écoute, la pédagogie, le dialogue, la communication et bien sûr si cela ne suffit pas nous passons à une phase répressive. »

Le week-end du 24 juillet, la police a effectué 650 rappels à l’ordre et dressés 37 contraventions. Celles-ci sont d’un montant de 100 euros si elles sont payées immédiatement, ou de 200 euros en différé.

Travel Club Monaco

Concernant les contrôles du pass sanitaire, la police va être équipé de smartphones pour lire les QR codes. Richard Marangoni s’en félicite « c’est un grand plus pour l’agent de police qui aura des moyens tout à fait adaptés pour remplir sa mission. »