Des montres qui ont permis de récolter l’épatante somme de 5 771 077 euros.

Le mercredi 21 juillet dans la prestigieuse Salle Empire de l’Hôtel de Paris à Monaco, Antiquorum a tenu sa vente d’été.

Premièrement, le lot 152 dit la montre-bracelet Patek Philippe Ref. 5711/1A Nautilus avec cadran vert olive a respecté ses promesses. Actuellement l’une des plus recherchées sur le marché des montres modernes, la montre, après une multitude d’enchères en ligne, au téléphone et dans la salle, est parti à six fois l’estimation basse, 416 000 euros.

>> À LIRE AUSSI : L’art de choisir une montre : comment se préparer aux enchères ?

Des lots en édition limitée

En deuxième, le lot 430, une très rare référence montre-bracelet Royal Oak issue d’une série intermédiaire est partie à 273 000 euros. C’est la première fois que cette référence apparaît aux enchères avec écrin et papiers.

Travel Club Monaco

Finalement, c’est le lot 435, une rare « Lange Tourbillon Pour le Mérite » en or jaune 18 carats, qui est venu compléter les records mondiaux de la journée. Son édition limitée et sa spécialité à être la première montre-bracelet jamais fabriquée à incorporer un tourbillon avec un mécanisme de remontage par fusée et chaîne lui ont permis à être acheté à trois fois l’estimation basse, 286 000 euros.

>> À LIRE AUSSI : Le saphir du Cachemire, un bijou princier adjugé à 2,7 millions à Monaco