Brève

Le Prince inaugure un récif artificiel en hommage à Albert Falco

Un récif artificiel en hommage à Albert Falco.
DEEU / Greg Lecoeur

Le Prince a participé le 27 octobre à la cérémonie d’inauguration d’un récif artificiel et a rendu hommage à Albert Falco, Second du Commandant Cousteau.

Permettre à la faune et à la flore sous-marines de reprendre leurs droits, c’est là tout l’objectif des récits artificiels. Le 27 octobre dernier, un ouvrage de 3 x 3 mètres et de 10 tonnes a été implanté à 18 mètres de profondeur, dans la réserve du Larvotto.

Lors de la cérémonie d’inauguration, le Prince a souhaité rendre hommage à Albert Falco, Second du Commandant Cousteau et pionnier de l’exploration des fonds sous-marins. Une plaque commémorative a été posée sur la Digue Sud du Complexe Balnéaire du Larvotto, pour rappeler à tous le souvenir de l’océanaute décédé en 2012.

Un refuge bienvenu pour les poissons, mollusques et crustacés

Ce récif artificiel a été conçu par Pierre Frolla, en partenariat avec la Direction de l’Environnement et la société d’impression 3D Xtree. Conçu en béton rugueux, il a été élaboré pour n’avoir aucun impact négatif sur la vie des océans et pour se couvrir petit à petit d’algues et de coraux.

La Principauté est très investie dans le financement et la recherche sur les récifs artificiels, qui constituent un véritable espoir pour sauvegarder la biodiversité sous-marine. Ces structures installées au fond des mers offrent un habitat salvateur aux poissons, murènes, poulpes et crustacés. Les nombreuses cavités servent d’abris et de repaires aux espèces vivantes.

>> À LIRE AUSSI : À Monaco, des récifs artificiels pour le bien-être de la biodiversité marine