L’AS Monaco s’est inclinée face à Montpellier (3-2), ce dimanche après-midi pour le compte de la 22e journée de Ligue 1.

Le match : 3-2

L’AS Monaco a réalisé une mauvaise opération comptable en chutant face à Montpellier, qui en profite pour repasser devant les Monégasques au classement. Rapidement menés au score, les coéquipiers de Ruben Aguilar ont concédé deux buts, le premier par l’intermédiaire de Sepe Elye Wahi (1-0, 13′), le second grâce à Stephy Mavididi (2-0, 32′).

Si Wissam Ben Yedder (voir ci-dessous) a permis à l’ASM de revenir dans la partie quelques minutes plus tard (2-1, 34′), la rencontre s’est emballée dans les derniers instants. La nouvelle recrue monégasque, Vanderson, a d’abord cru offrir le point du match nul aux siens. Mais Montpellier a arraché la victoire dans le temps additionnel sur une frappe puissante de Mavididi (3-2, 90+1′).

Une défaite qui fait reculer l’AS Monaco à la septième place au classement, à sept points du podium. Prochain rendez-vous pour les Monégasques, face à Lens, dimanche prochain (21h) en Coupe de France.

LIRE AUSSI : Philippe Clement (AS Monaco) : « Je veux que nous formions ensemble une famille »

Le joueur : Ben Yedder, encore lui

Titularisé seul en pointe en l’absence de Kevin Volland, forfait de dernière minute, l’international français a une nouvelle fois trouvé le chemin des filets en inscrivant son 13e but de la saison en Ligue 1.

Sur un petit ballon en cloche d’Aurélien Tchouaméni, Wissam Ben Yedder a repris le ballon de la tête, permettant à l’AS Monaco de revenir dans la rencontre (34′, 2-1). En deuxième période, le capitaine monégasque a été peu sollicité, bien muselé par la charnière centrale de Montpellier.

La perf’ : Vanderson ouvre son compteur

Entrée en jeu peu avant l’heure de jeu à la place de Jean Lucas (56′), le Brésilien, arrivé cet hiver en provenance du Grêmio Porto Alegre, a permis à l’AS Monaco de revenir au score en égalisant en fin de rencontre d’une sublime volée du gauche (2-2, 81′). Vanderson aurait pu se muer en sauveur des siens, mais Stephy Mavididi a ruiné les espoirs monégasques…

La stat’ : 32

Comme le nombre de tirs dans cette rencontre. 17 pour Monaco (7 cadrés), 15 pour Montpellier (7 cadrés).

La phrase : « On repart avec beaucoup de regrets »

Axel Disasi : « C’était un match assez ouvert. Malheureusement, on a pris deux buts en première période. On a su réagir en revenant au score, mais il nous a manqué un peu de folie. On doit être plus agressif à la fin. On repart avec beaucoup de regrets, car on avait l’objectif de prendre les trois points. »