Le Gouvernement Princier a notamment prévu un renforcement du protocole sanitaire dans les écoles applicable dès ce lundi.

Alors que le variant Omicron continue de se propager en Europe, les contaminations battent leur plein. La Principauté comptait, ce dimanche 2 janvier, 43 nouveaux cas positifs et 39 hospitalisations, dont six réanimations. Une résidente de 73 ans est également décédée des suites du virus ce samedi 1er janvier au soir, ce qui porte à 39 le nombre de personnes décédées du Covid-19 à Monaco depuis le début de la crise sanitaire.

Les Alpes-Maritimes ne sont pas non plus épargnées : selon le site covidtracker, le département enregistre un taux d’incidence de 1 450 cas positifs pour 100 000 habitants, une tension hospitalière élevée à 100% et sept décès quotidiens en moyenne.

Des autotests dans les écoles et pour les salariés

Afin d’enrayer au maximum la propagation du virus, le Gouvernement a renforcé ses mesures pour la rentrée scolaire ce lundi 3 janvier : chaque élève trouvera désormais un autotest sur son bureau, afin de se dépister s’il le souhaite. Les membres de l’Education Nationale pourront eux aussi en bénéficier.

Au-delà du milieu scolaire, 50 000 autotests seront proposés via un téléservice aux employeurs à destination de leurs salariés. En parallèle, le Gouvernement a décidé de rendre le télétravail obligatoire pour tous les postes qui le permettent dans les secteurs privé et public jusqu’au 31 janvier 2022.

Dès le 10 janvier, le pass sanitaire sera étendu à de nouveaux secteurs d’activités, comme le bâtiment, le sport, l’esthétique et le tatouage.

Enfin, le Gouvernement renouvelle son appel à la vaccination. A ce jour, 67% de la population résidente éligible au vaccin possède un schéma vaccinal complet, contre 75% dans les Alpes-Maritimes.