Vainqueur fin janvier à Barcelone de son deuxième combat chez les professionnels malgré une fracture de la main droite, le boxeur monégasque (-63,5 kg) a une nouvelle fois confirmé tous les espoirs placés en lui.

À 23 ans, tout réussi pour l’instant dans la vie d’Hugo Micallef. Passé professionnel depuis peu, le Monégasque a remporté il y a deux semaines son deuxième combat face à l’Argentin Gonzalo Omar Manriquez. Une victoire au mérite après six rounds, qui a prouvé à quel point Hugo Micallef est un boxeur déterminé et prêt à tout pour décrocher un jour le titre de champion du monde.

Blessé à la main droite dès le premier round, le membre de l’écurie américaine Top Rank Boxing est allé au bout de l’effort pour finalement l’emporter. Une victoire importante pour la suite de sa carrière, même s’il a dû subir une opération qui va l’éloigner quelques temps des rings.

Eloigné des rings pour plusieurs mois

« Je me suis malheureusement fracturé la main sur le crâne de mon adversaire lors du premier round, je n’arrivais donc pas à appuyer mes coups du bras droit comme je le souhaitais, nous a-t-il confié, quelques jours après son opération. Je suis actuellement au repos pour quelques semaines. Je reprendrai ensuite l’entraînement peu à peu. »

En convalescence sur le Rocher, celui qui s’entraîne habituellement à Gran Canaria espère remettre les rangs pour boxer en juin prochain.

LIRE AUSSI : PORTRAIT. Hugo Micallef, prince des rings à la sensibilité artistique