Brève

Le Gouvernement Princier assouplit encore les mesures sanitaires

pass sanitaire monaco
Direction de la Communication / Stephane Danna

Le pass sanitaire ne sera plus obligatoire pour certains salariés dès lundi.

Une légère accalmie. Face à la baisse du taux d’incidence en Principauté, et à peine deux semaines après la fin du port du masque obligatoire en extérieur, le Gouvernement Princier a annoncé ce vendredi l’assouplissement d’autres mesures sanitaires en vigueur, même si la prudence reste de mise. Les décisions suivantes seront applicables dès ce lundi 28 février :

  • Fin du pass sanitaire obligatoire pour les salariés aux postes-clés dans les secteurs des transports, des télécommunications, de la banque et autres activités jugées « essentielles ». Le pass vaccinal n’est pas envisagé.
  • Fin du masque obligatoire à l’école lors de la récréation et de la pratique sportive en intérieur. Les purificateurs d’air en classe vont être testés.
  • Retour des services debout et des consommations au comptoir dans les bars et restaurants, et du service de vestiaires.
  • Retour des consommations au cinéma et au stade.
  • Les pauses cafés et autres évènements conviviaux entre collègues sont désormais possibles
  • Reprise des sports de combat ou de contact

Dès le 5 mars prochain, le télétravail ne sera plus obligatoire à Monaco, mais il sera toujours recommandé, selon la possibilité de l’employeur. C’était d’ailleurs l’une des demandes formulées par le Conseil national ce vendredi matin. Pour la suppression du masque en classe pour les élèves assis, en revanche, il faudra attendre encore un peu. Pareil pour les boîtes de nuit qui toujours fermées.

Bientôt la fin du pass sanitaire en Principauté ?

Le Conseil national a également demandé la fin du pass sanitaire en Principauté, pour les Monégasques, salariés et résidents, en cas de taux d’incidence inférieur ou égal à 300 cas positifs pour 100 000 habitants. Pour le moment, ce taux, qui a chuté de 30% en une semaine, est de 430 cas à Monaco et de 719 cas dans les Alpes-Maritimes, selon covidtracker.

En parallèle, la France s’apprête à franchir un grand cap : dès ce lundi 28 février, le protocole sanitaire sera allégé dans les écoles et le port du masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au pass vaccinal, comme les cinémas, les théâtres ou les musées. Pass qui pourrait d’ailleurs être supprimé dans l’hexagone, à condition d’enregistrer un taux d’incidence et une pression hospitalière faibles, selon le Ministre de la Santé, Olivier Véran.