Brève

Allègement des mesures sanitaires en Principauté

restaurant monaco (1)
Monaco Tribune

Parmi les assouplissements : la fin du port du masque en extérieur.

L’allégement était très attendu ! Dès ce samedi 12 février, le dispositif sanitaire en place en Principauté va être considérablement assoupli. Le Conseil national avait formulé une demande en ce sens ce jeudi 10 février ; les élus se sont réunis ce vendredi matin avec le Gouvernement Princier pour faire le point.

Plusieurs décisions ont été prises :

  • Le port du masque ne sera plus obligatoire en extérieur, sauf dans les endroits à forte fréquentation, comme sur la Place du Palais, au moment de la relève de la garde, sur les marchés, ou encore à la sortie de la gare et aux arrêts de bus en heure de pointe.
  • Le pass sanitaire ne sera plus exigé pour accéder aux salons de coiffure et instituts de beauté et de tatouage.
  • L’assouplissement du protocole de gestion des cas contact en milieu scolaire est à l’étude. Il devrait être opérationnel à la rentrée des vacances d’hiver, où la campagne de dépistage sera reconduite. Des expérimentations de purificateurs d’air dans les établissements seront menées.
  • Les cours de natation scolaire reprendront à la rentrée.
  • Le télétravail est maintenu à raison de trois jours par semaine, lorsque cela est possible, jusqu’au 4 mars. Les pauses entre collègues non masqués sont toujours interdites.
  • Les jauges limitées à 2 000 personnes pour les événements publics seront supprimées, à condition qu’un protocole sanitaire pertinent soit mis en place.
  • Le nombre de convives à table dans les restaurants repasse à douze personnes au lieu de huit ; la distance entre les tables est réduite à un mètre au lieu d’un mètre et demi.
  • Les aides économiques sont prolongées jusqu’à la fin du mois de mars.

La situation s’améliore

Une batterie de mesures prises en raison d’une nette amélioration de la situation sanitaire. Pour rappel, en une semaine, le taux d’incidence a chuté de 36% à Monaco, et de 33% dans les Alpes-Maritimes.

La France a d’ailleurs annoncé l’allègement de son protocole sanitaire dans les écoles ce vendredi matin, avec des autotests moins fréquents et la fin du port du masque en extérieur. Dès le 28 février, dans l’hexagone, le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au pass vaccinal, et les personnes cas contact ne devront plus réaliser qu’un seul test, contre trois à l’heure actuelle.

Néanmoins, le Gouvernement Princier appelle toujours à faire preuve de vigilance. Il s’est également positionné pour disposer des doses de vaccins Novavax dès que la distribution commencera en France, en principe dès le 21 février.

Le Gouvernement a aussi précisé qu’en fonction de l’évolution positive des indicateurs, le dispositif sanitaire pourrait encore être allégé prochainement, en particulier dans le milieu scolaire.