Brève

Ukraine : Pour Robert Gelli, « la justice internationale n’a pas vocation à intervenir à ce stade »

rober-gelli-ukraine-monaco
Direction de la Communication / Stéphane Danna

Le Secrétaire d’Etat à la Justice a évoqué le conflit russo-ukrainien en préambule de son interview chez Monaco Info.

Interrogé sur le pouvoir de la justice internationale face à la crise qui secoue l’Ukraine depuis l’invasion russe ce jeudi 24 février, Robert Gelli, Secrétaire d’Etat à la Justice, s’est exprimé le soir même au micro de Monaco Info : « la justice internationale n’a pas vocation à intervenir à ce stade. Je pense que ce n’est pas le sujet le plus important aujourd’hui. Le sujet le plus important, c’est que les gouvernements, les États et l’Organisation des Nations Unies prennent des mesures ou des dispositions, ou engagent toutes les discussions possibles et imaginables. Mais la justice n’a pas à intervenir à ce stade. »

Pour ce qui concerne plus précisément les relations entre la Principauté et les deux pays marqués par le conflit, Robert Gelli ajoute : « C’est vrai qu’avec la Russie comme avec l’Ukraine, ici à Monaco, on a des relations de justice à justice qui sont assez importantes et régulières et il est évident que des situations telles que celle que nous connaissons peuvent avoir des impacts sur le fonctionnement normal de la coopération internationale. »

Le Secrétaire d’Etat à la Justice est ensuite revenu sur son récent déplacement à Dubaï pour rencontrer les autorités judiciaires locales, la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, l’importance de la transition numérique dans le domaine de la justice et la reprise d’activité de l’Institut de formation aux professions judiciaires.