Sondage

Vos œuvres d’art préférées

cest-a-vous-art
DR

Vous avez été nombreux à partager avec nous vos coups de cœur artistiques.

Alors que le Printemps des Arts se poursuit jusqu’au 3 avril, les lecteurs de Monaco Tribune ont partagé leurs œuvres d’art préférées, tous supports confondus. Petit tour d’horizon de ces pièces absolument incontournables, selon vous.

Plaisir de voir

Lorsque l’on parle d’« œuvre d’art », nombreux sont ceux qui évoquent en priorité leur peinture favorite. Béatrice mentionne notamment La Naissance de Vénus, de Botticelli, ou les Grottes de Lascaux. De même, Cyrille ressent une certaine fascination devant la Grotte Chauvet, « le premier art ».

De son côté, Ghis apprécie particulièrement L’homme de Vitruve, de Léonard de Vinci, dessin « qui démontre une règle de l’harmonie mathématique connue depuis bien avant J.C. »

homme-de-vitruve-leonard-de-vinci
L’Homme de Vitruve, Léonard de Vinci – DR

Morgane, quant à elle, s’extasie devant L’île des morts, série de cinq tableaux d’Arnold Böcklin, « vibrante, énigmatique et terrifiante ! » Enfin, Ernest ne jure que par le plafond de la chapelle Sixtine, peint par Michel-Ange, qu’il qualifie de « tout simplement grandiose. »

Toujours dans les arts visuels, les sculptures savent aussi trouver leur public. Marie-Claude admire notamment Le Baiser, d’Auguste Rodin. Mais nul besoin de chercher bien loin pour Nat, qui applaudit le travail de Myriam De Kepper, qui a exposé Secrets de famille, « une œuvre monumentale à découvrir et admirer au Monte-Carlo Bay de Monaco. »

Pour Marie-Odile, rien ne vaut Le Palais Idéal du facteur Cheval, monument construit à Hauterives, dans la Drôme, dont Marie-Odile loue « l’innocence, le courage, le rêve et la magie. »

oeuvre-du-facteur-cheval
Le Palais Idéal, facteur Ferdinand Cheval – DR

LIRE AUSSI : C’est à vous : vos films préférés sur la mer et l’océan

Plaisir d’entendre

Pour certains de nos lecteurs, la musique est le meilleur moyen de susciter une émotion ! A l’instar d’Arnaud, qui apprécie particulièrement l’opéra, qui « permet de se transposer dans un art qui émerveille par son travail et sa performance non commune. En plus de faire ressentir et découvrir des œuvres culte. » Et parmi ces œuvres culte, La Traviata, de Giuseppe Verdi, est un coup de cœur pour « NiNoun ».

Pour Danielle, le célèbre Boléro de Maurice Ravel apporte « une émotion vive intense et absolue » , lorsque Jorge Donn, du Ballet Béjart, danse dessus.