L’objectif est d’encourager la collaboration entre les entreprises grecques et turques de l’île de Chypre afin de rapprocher les deux communautés et atteindre une paix durable.

Après deux ans d’absence liés à la pandémie de Covid, la « Stelios Bi-Communal Awards for Business Co-operation » est de retour.

LIRE AUSSI : Sir Stelios souhaite adhérer au Monaco Economic Board

Pour la douzième édition, la fondation basée à Monaco a récompensé dix équipes de deux entrepreneurs, composée chacune d’un Chypriote turc et d’un Chypriote grec. Pas moins de 58 équipes s’étaient portées candidates pour recevoir la belle récompense de 20 000€, soit, 10 000€ par personne. La moitié des postulants avaient déjà reçu ce même prix lors des éditions précédentes.

Des producteurs d’huile d’olive (comme Hasan Siber et Alexandros Philippides, en photo), de lavande et d’aluminium au fondateur de musée, les lauréats représentent la diversité de l’activité économique de l’île.

Sir Stelios, lui-même Chypriote, a félicité l’ensemble des entrepreneurs participants pour « mettre de côté leurs différences créées par les politiques et travailler ensemble pour l’économie de leur pays et la consolidation de la paix sur l’île. »