Le championnat se déroulera en 2023 et sera composé de 10 étapes, dont une à Monaco.

L’heure est à l’électrique. Après l’E-Prix, les E-bateaux vont aussi avoir droit leur course.

Dans le cadre du « Monaco Capital of Advanced Yachting », le futur bateau en compétition a été présenté, le 27 avril, au Yacht Club de Monaco en présence du Prince Albert II.

LIRE AUSSI : Innovation. Vers des marinas vertueuses à Monaco et dans le monde ?

© Yacht Club de Monaco

Répondant au doux nom de Race Bird, le prototype est un concentré d’innovations. Construit essentiellement en carbone, ce monoplace de 7 mètres et 800 kg sera en capacité d’atteindre 50 nœuds, soit 93 km/h.

race-bird-e1
© E1 Series

Sa principale caractéristique est qu’il est monté sur foils, sortes d’ailes dirigées vers l’eau permettant d’élever légèrement le bateau au-dessus de la mer, réduisant ainsi les frottements tout en améliorant la stabilité. Il dispose également d’un aileron arrière réglable pour générer un appui lors de virages serrés.

Les premiers essais devraient débuter cet hiver afin d’être prêt pour le tout premier championnat de bateaux électriques en 2023.

Plus d’infos sur le championnat