En juillet, musique, chant, cirque, spectacle et théâtre se côtoient dans un lieu magique sous les étoiles et en plein air.

Le Théâtre du Fort Antoine vient s’ajouter et couronner les déjà nombreuses représentations culturelles du mois de juillet. En plus du Festival International d’Orgue, des expositions du « Chat déambule » et du 6ème Forum des Artistes de Monaco, il y aura donc sept spectacles supplémentaires au sein du Fort Antoine, entre le 8 juillet et le 2 août.

Vendredi 8 juillet – 21h30 : Hansel et Gretel

Un peu à la manière de l’ouverture du Festival d’Orgue, le Fort Antoine s’ouvrira avec un ciné-spectacle. Alors qu’un film muet sera diffusé en arrière-plan, les musiciens et les acteurs s’appliqueront à recréer totalement son ambiance. De la musique aux doublages en passant par les bruitages, tout sera produit en direct.

En plus de créer cet exploit, la Compagnie la Cordonnerie revisitera, de manière loufoque, le mythique conte d’Hansel et Gretel. Non plus enfants, les deux héros seront des magiciens à la retraite vivant modestement avec leur fils Jacob.

Mardi 12 juillet – 21h30 : Portico Quartet

Le deuxième rendez-vous invite à découvrir Portico Quartet lors d’un concert exceptionnel. À travers leurs six albums, les artistes ont montré leur talent et leur pluridisciplinarité, à tel point qu’ils sont devenus inclassables. De l’électronique au style plus minimaliste, le groupe londonien profitera de la nuit tombée pour jouer sa musique envoutante et à la fois rythmée.

Vendredi 15 juillet – 21h30 : Seras-tu là ?

Seras-tu là ? est un spectacle solo et comique dans lequel le comédien Solal Bouloudnine interprète tous les rôles. Au départ du scénario, un enfant des années 90 qui prend conscience que tout a une fin. De là, une palette de personnages allant de France Gall à une bouchère bourguignonne interviennent tout au long de la pièce. D’un humour noir, on rit de l’atrocité du cancer, des maladies vénériennes ou encore de la solitude.

Mardi 19 juillet – 21h30 : Pueblo

Pour cette quatrième représentation l’acteur, David Murgia, joue le rôle de plusieurs personnages venant d’une seule et même ville. En collaboration avec l’auteur italien Ascanio Celestini, David Murgia incarne la société laissée pour compte dans laquelle les habitants du village de Pueblo vivent simplement dans le drame comme dans la joie.

Vendredi 22 juillet – 21h30 : Portrait de Ludmilla en Nina Simone

Créé par David Lescot, le spectacle musical Portrait de Ludmilla en Nina Simone nous replonge dans la deuxième moitié du 20ème siècle. La comédienne mais aussi chanteuse, Ludmilla Dabo, ressuscite Nina Simone, grande légende du blues et figure emblématique de la culture afro-américaine. Au rythme de sa vie et de ses divers évènements marquants, le duo d’artistes mettent en lumière le destin et les combats de Nina Simone.

Vendredi 29 juillet – 21h30 : Dépôt de bilan

Nommé comme l’un des meilleurs spectacles du Festival Off d’Avignon par Télérama, Dépôt de bilan arrive au Fort Antoine pour l’avant-dernière représentation. Sur l’addiction au travail, Geoffrey Rouge-Carrassat joue seul et transcende le public par sa performance poignante et émouvante.

Mardi 2 août – 21h30 : S’assurer de ses propres murmures

Pour clore ce grand rendez-vous du Fort Antoine, le dernier spectacle mêle cirque et musique et est à destination de tous les âges. Julien Clément, jongleur, et Pierre Pollet, batteur et percussionniste proposent une représentation unique qui montre la batterie comme un cœur et le jonglage comme un corps.

Toutes les représentations sont gratuites, cependant, il est nécessaire de réserver ses places au Théâtre Princesse Grâce, au 12 avenue d’Ostende, dès le 27 juin.

Programmation complète : Théâtre du Fort Antoine