La rédaction vous emmène à Villefranche-sur-Mer, commune touristique de la Côte d’Azur. Entre terre et mer, découvrez ou redécouvrez la ville.

© Monaco Tribune / Paul Charoy

Arrivée à la gare de Villefranche-sur-Mer. La commune est traversée – deux fois par heure – par la ligne de Marseille à Vintimille. Comptez 14 minutes de trajet en train et moins de deux euros de budget depuis Monaco.

© Monaco Tribune / Paul Charoy

La sortie de la gare nous amène en face de la Rade de Villefranche, un plan d’eau de 4km². Ses eaux calmes et profondes sont parfaites pour s’essayer à la plongée, via les clubs locaux ou niçois. Les 1ers et 2 juillet prochain, la rade accueillera également le 9ème championnat de France d’apnée en eau libre !

© Monaco Tribune / Paul Charoy

Notre chemin se poursuit jusqu’à la gare maritime, le point d’ancrage touristique de la commune. De juin à septembre, Villefranche vous propose des balades en mer : des heures sur l’eau à la rencontre des dauphins ; des promenades côtières à la découverte de Saint-Jean-Cap-Ferrat ou de Monaco.

© Monaco Tribune / Paul Charoy

S’il y a bien une chose pour laquelle Villefranche est réputée, ce sont ses restaurants et bars au bord de l’eau. Ils longent la rade et permettent aux curieux de déjeuner les pieds dans l’eau.

© Monaco Tribune / Paul Charoy

Nous commençons notre ascension vers les hauteurs de la ville. Première halte devant la Citadelle Saint Elme, construite en 1557 sur ordre d’Emmanuel-Philibert de Savoie pour défendre la ville et protéger le port. Elle abrite aujourd’hui la mairie de la commune, un théâtre de verdure, des jardins et quatre musées libres d’accès. Ils sont malheureusement fermés pour travaux.

© Monaco Tribune / Paul Charoy

Notre chemin se poursuit au cœur des ruelles de la vieille ville. Villefranche fait partie de ces villes colorées, typiques du sud de la France où le blanc se mêle à l’orange et au rouge corail.

© Monaco Tribune / Paul Charoy

Au détour d’une placette se dresse l’église Saint-Michel, érigée au XIVème siècle, prenant les traits de style baroque savoyard. Elle abrite plusieurs œuvres d’arts dont un Christ sculpté du XVIIIème siècle. Le bâtiment est classé au titre des monuments historiques en 1990.   

© Monaco Tribune / Paul Charoy

Notre redescente est récompensée par une glace, achetée auprès des nombreux glaciers longeant la rade. Un bel investissement à la vue des 575 mètres de dénivelé que propose la commune.

© Monaco Tribune / Paul Charoy

Profitons-en de notre pause pour discuter urbanisme : la bande littorale de Villefranche est protégée de toutes nouvelles construction grâce à la loi littorale, datant du 3 janvier 1986. Une manière de préserver l’équilibre écologique du littoral mais aussi les différents sites et les espaces naturels.

© Monaco Tribune / Paul Charoy

Notre périple se termine sur les plages villefranchoises. Celle-ci est la plage des Marinières, longue de 700m et couverte d’un mélange de sable et de graviers.  Snacks, poste de secours, filets anti-méduses pour cette plage équipée. Une bonne dose de soleil et nous repartons.

LIRE AUSSI : PHOTOS. Une journée à Beaulieu-sur-Mer : Monaco Tribune vous emmène

Prochaine destination : Saint-Jean Cap-Ferrat !