Publicité »
Interview

Les Sites Grimaldi #2 : Cap d’Ail et son énigmatique tour Sarrasine

tour-sarrasine-cap-dail
Ville de Cap d'Ail

Ce vestige, symbole de la ville de Cap d’Ail et des liens qu’elle entretient depuis toujours avec Monaco, peut s’admirer depuis la Basse Corniche mais aussi depuis la mer.

La légende dit que la Tour Sarrasine est reliée en souterrain au Palais Princier de Monaco… Perchée au-dessus de l’avenue du 3 septembre, on sait en tout cas qu’elle fut un poste de garde de la Principauté. Cette tour, dont il est difficile de déterminer l’année de construction, servait en effet de point d’observation et permettait à ses occupants de contrôler tous les mouvements maritimes entre Monaco et Èze lorsque les Génois arrivèrent dans le comté de Nice et à Monaco.

Publicité

Si cette guerre des frontières prendra fin avec l’accord de 1760, ce n’est qu’en 1908 que Cap d’Ail, qui dépendait de La Turbie – ville liée à Monaco depuis des siècles, devînt une commune à part entière. 

Aujourd’hui, la tour Sarrasine est LE symbole de la ville. On la retrouve sur les plaques de rue, sur le drapeau cap-d’aillois et sur les documents officiels de la commune. C’est d’ailleurs ce lieu emblématique qui a été choisi en 1997 pour fêter, en présence du Prince Albert II (alors encore Prince Héréditaire), les 700 ans de la présence de la dynastie des Grimaldi à Monaco et le lien particulier qui unit Cap d’Ail à la Principauté.

Publicité »
© Ville de Cap d’Ail
Xavier Beck © Ville de Cap d’Ail

De là-haut, la vue est à couper le souffle. Par beau temps, il est possible d’apercevoir les côtes de Bordighera en Italie jusqu’au Cap d’Antibes. Mais il faut savoir que ce monument ne se visite pas, d’abord parce qu’il est situé sur une propriété privée, ensuite parce qu’il est plein. L’intérieur est rempli d’un tas de pierres, impossible donc de s’y rendre.

En tant que commune limitrophe et ville appartenant au réseau des Sites Grimaldi, Cap d’Ail et la Principauté n’ont jamais rompu les liens. « La Principauté a réalisé et financé beaucoup d’équipements dans la commune dont profitent aujourd’hui les Cap d’Aillois comme les Monégasques. J’espère que cette coopération positive pourra se poursuivre dans le futur », explique le maire Xavier Beck, en évoquant notamment la ZAC Saint Antoine.

LIRE AUSSI : Avec La Diagonale, la formation plus que jamais au cœur du projet de l’AS Monaco

Publicité »

La Principauté dans le coeur des Cap d’Aillois

« La Famille Princière tient une grande place dans le cœur des Cap d’Aillois, en dépit de leurs convictions très républicaines ! Toute visite du Prince Souverain à Cap d’Ail constitue un évènement et connait toujours une grande affluence, ajoute l’élu. Les Cap d’Aillois ressentent naturellement des liens forts avec la Principauté, soit parce qu’ils y ont été à l’école, soit parce qu’ils y travaillent », poursuit-il.

LIRE AUSSI : Les Sites Grimaldi #1 : La Turbie, une histoire qui a de la hauteur

Le maire a tenu a rappeler la place occupée par la Principauté dans le Département des Alpes-Maritimes depuis maintenant plus d’un siècle. « Le Prince Albert Ier a été un Chef d’Etat reconnu sur le plan scientifique et l’océanographie. Le Prince Rainier III a insufflé l’élan moderniste qui a fait de la Principauté ce qu’elle est aujourd’hui. Ce précepte de modernité, complété par une politique volontariste en matière d’écologie, d’ouverture et de transparence, a toujours guidé le Prince Albert II depuis 2005. »