Brève

La délinquance en baisse en Principauté

Ceremonie des Voeux de la Surete publique
© Direction de la Communication / Manuel Vitali

Les chiffres de la Sûreté publique comparent 2022 et 2019, dernière année de référence avant la pandémie.

C’est en présence du Prince Albert II, du Ministre d’Etat Pierre Dartout, du Conseiller de Gouvernement – Ministre de l’Intérieur, Patrice Cellario, du Contrôleur Général en charge de la Direction de la Sûreté Publique, Richard Marangoni, de l’Etat-Major de la Sûreté publique et des plus hautes autorités de la Principauté que s’est déroulée la traditionnelle cérémonie des vœux de la Direction de la Sûreté publique.

Le 19 janvier dernier, au sein du Musée Océanographique, et après diffusion de l’hymne national, le Contrôleur général a évoqué les moments forts de 2022, tels que les 120 ans de la Sûreté publique, les nouveaux véhicules, les nouveaux locaux provisoires en face du Stade Louis-II, la poursuite des travaux de rénovation et de surélévation de la Direction de la Sûreté publique, ainsi que les différentes inaugurations et bénédictions.

Ont aussi été évoquées la guerre en Ukraine, la lutte contre le blanchiment, et les fortes croissances des activités opérationnelles. « 2023, ce sera un nouveau déménagement dans le bâtiment définitif, et là nous aurons vraiment un outil de travail très performant, et ensuite, ce sera la poursuite de l’évolution et de la réorganisation de la Sûreté publique, qui doit en permanence évoluer », a commenté Richard Marangoni auprès de Monaco Info.

Le Contrôleur Général a également salué les 592 hommes et femmes qui composent les forces de police en Principauté et leur a rendu hommage pour « les remercier encore et encore pour leur investissement, et pour leur indéfectible attachement à leur mission de service public, au service du public. »

Monaco : un lieu sûr

Les chiffres en baisse de la délinquance ont par ailleurs été évoqués : entre 2019 et 2022, la Sûreté publique a enregistré une diminution de 9% des actes de délinquance générale, et de 34% des actes de délinquance sur la voie publique.

Si les chiffres connaissent une légère augmentation entre 2021 et 2022, c’est bien l’année 2019, dernière année avant la pandémie, qui est prise en point de référence, puisque la crise sanitaire a fortement impacté les années 2020 et 2021 en termes d’activité et de fréquentation.

Delinquance generale monaco
© Direction de la Communication

Pour sa part, le Prince Souverain a rappelé « l’importance fondamentale de la mission du policier au sein de notre communauté. Cette mission découle directement de notre Constitution qui énonce que « la liberté et la sûreté individuelles sont garanties ». « Sûreté » ; le terme est posé telle la fameuse pierre d’angle chère aux bâtisseurs. Le langage courant regorge d’ailleurs d’expressions telles « c’est un endroit sûr », « il est en lieu sûr » lesquelles permettent toutes de qualifier notre Principauté. Mais pourquoi en est-il ainsi ? Parce que depuis des décennies, des politiques publiques ont été mises en œuvre afin de garantir aux femmes et aux hommes qui vivent, travaillent ou viennent tout simplement à se trouver dans ce pays, la sécurité de leurs personnes et de leurs biens. »

La cérémonie s’est clôturée par la bénédiction du fanion de la Sûreté publique par l’Aumônier de la Sûreté publique, l’Abbé Julien Gollino, qui a également prononcé la prière du Policier, avant que l’hymne de la Sûreté publique ne soit diffusé.