Brève

Les violences faites aux femmes en hausse à Monaco

Violences femmes
© Unsplash

Le Comité pour la promotion et la protection des droits des femmes et l’IMSEE dévoilent le bilan des violences faites aux femmes en Principauté pour la quatrième année consécutive.

C’est un fléau qui n’épargne pas la Principauté… En 2022, 33 faits de violences ont été commis contre les femmes à Monaco selon les services de police. C’est dix de plus par rapport à l’année précédente. L’étude met également en avant que dans 55% des cas, il s’agit de violences physiques.

On apprend également que 41 procédures ont été ouvertes par la justice, contre 38 en 2021. Au CHPG, 56 femmes admises ont déclaré avoir subi des violences contre 41 en 2021 dont 68 % pour des violences physiques. Enfin, l’AVIP (l’Association d’Aide aux Victimes d’Infractions) a reçu 44 femmes victimes de violences contre 36 en 2021, et la DASO a enregistré 7 cas de violences sur l’année 2022.

« Aucune victime de violence n’est seule »

Céline Cottalorda, Déléguée interministérielle pour les droits des femmes, reste prudente avec les chiffres : « Cette année, le nombre de signalements est assez stable. Il est toujours difficile d’interpréter ces chiffres qui ne reflètent que la partie visible du phénomène. Nous tenons à rappeler qu’aucune victime de violence n’est seule et qu’il n’est jamais trop tard pour en parler ni pour être entendue. Cette étude met aussi l’accent sur le fait qu’il faut continuer à lutter contre les violences faites aux femmes et à mettre en œuvre toutes les mesures possibles pour y parvenir ». 

Cette année en 2023, l’IMSEE mettra en place une nouvelle plateforme de collecte sécurisée à disposition des référents violences dans les entités concernées. « Cet outil permettra de recenser l’ensemble des cas de violences, pas seulement ceux commis envers les femmes, dans le but de mettre en perspective toutes les violences par rapport à celles faites à la population féminine », indique Alexandre Bubbio, Directeur de l’IMSEE.

L’intégralité du bilan des violences faites aux femmes en Principauté est à retrouver sur le site internet du Comité pour la promotion et la protection des droits des femmes et sur le site de l’IMSEE.