Publicité »
Brève

52 personnes ont acquis la nationalité monégasque en 2022

mairie monaco nouveaux monegasques
© Mairie de Monaco

La traditionnelle réception en leur honneur s’est tenue au sein de la Mairie de Monaco.

Le 9 février dernier, et après deux ans d’absence en raison de la crise sanitaire, la Salle des Mariages de la Mairie recevait les 52 personnes qui, par la loi ou par Ordonnance Souveraine, ont acquis la nationalité monégasque l’an dernier.

Publicité

Etaient présents pour l’occasion des membres du Conseil de la Couronne, dont son Président Michel Boeri, mais également le maire Georges Marsan, entouré de plusieurs de ses Adjoints : Camille Svara, Marjorie Crovetto, Chloé Boscagli Leclerq, Charles Maricic, Karyn Ardisson Salopek, François Lallemand, André J. Campana et de Mélanie Flachaire, Conseiller Communal.

Le Maire a prononcé un discours au cours duquel il a souhaité la bienvenue « dans la grande famille monégasque » aux nouveaux nationaux. L’élu a rappelé que l’acquisition de la nationalité monégasque est avant tout une adhésion à la culture, aux traditions et aux particularismes de Monaco, mais aussi à une communauté unie autour du Souverain et de sa Famille.

Après avoir retracé l’historique de la Mairie, plus ancienne institution de la Principauté et surnommée « Maison des Monégasques », puisqu’elle accompagne patriotes et résidents à chaque étape de la vie, le Chœur d’Enfants de l’Académie Rainier III a chanté l’hymne monégasque, repris par l’ensemble des convives.

Publicité »

Les 52 nouveaux Monégasques ont ensuite reçu des cadeaux symboliques, notamment une reproduction de l’original de l’hymne monégasque, le document manuscrit du poète Louis Notari, et une lithographie.


Comment acquérir la nationalité monégasque ?

Pour rappel, naître ou vivre à Monaco ne permet pas d’avoir la nationalité monégasque. Une personne est monégasque si au moins l’un de ses deux parents l’est au moment de sa naissance (y compris en cas d’adoption ou de naissance à Monaco de parents inconnus). Il est possible également d’acquérir la nationalité :

  • Par mariage, après vingt ans de vie commune, sous conditions.
  • Par naturalisation pour toute personne qui a sa résidence habituelle à Monaco depuis au moins dix ans après avoir atteint l’âge de 18 ans. La demande doit être adressée au Souverain, qui juge si la personne est digne de cette faveur. La personne doit être bien intégrée dans le tissu économique, social ou culturel de la Principauté et/ou posséder des attaches familiales avec la communauté monégasque.
  • Plus d’informations sur le site internet du Gouvernement.