Publicité »
Portrait

Rose Trip 2023 : À la découverte d’Isabelle Rouquette-Vincenti, cheffe du service anésthesie-réanimation du CHPG

Rose Trip
DR

Aux côtés de sa fille et de sa filleule, Isabelle Rouquette-Vincenti s’apprête à prendre ce jeudi 30 mars le départ du Rose Trip 2023, un trek de marche 100% féminin et solidaire.

« Vous tombez bien, je suis en train d’imprimer mes billets d’avion » sourit Isabelle Rouquette-Vincenti. En ce début de semaine au Centre Hospitalier Princesse Grace, la cheffe du service anesthésie-réanimation finalise ses derniers préparatifs pour son grand départ, après plusieurs jours de travail intense.

Publicité

À 63 ans, cette sportive aguerrie s’apprête à relever un immense défi : celui de parcourir près de 100 km dans le désert sénégalais de Lompoul au soutien de l’association Ruban Rose, qui lutte contre le cancer du sein. Une maladie qui a directement frappé cette figure du CHPG il y a plusieurs années.

Déjà présente au Trophée Roses des Sables

« C’est un combat qui me tient à coeur, confie l’ancienne médecin des armées. Le cancer du sein est aujourd’hui encore très présent et il est important de véhiculer des messages de prévention. »

C’est donc aux côtés de l’une de ses deux filles, Anne-Charlotte Rouquette-Vidalain et de sa filleule, Anne-Sophie Keupnik, que la cheffe du service anesthésie-réanimation va former l’équipage numéro 117.

Publicité »

« L’année dernière, nous avons déjà participé au Trophée Roses des Sables au Maroc avec ma fille. Nous avons adoré. Nous avons pu parrainer une petite fille pour lui permettre d’aller à l’école. Cela nous a tellement plu que nous avons voulu prendre le départ d’une épreuve encore plus dure. »

Rose Trip
DR

Si le Rallye Aïcha des Gazelles est un temps sondé, ça sera finalement le Rose Trip. « Nous avons été prévenues, la course est très difficile, lance-t-elle, alors que 15 à 20 km seront à parcourir tous les jours pendant cinq jours à travers dunes et sentiers escarpés. Mais nous sommes prêtes à relever ce défi. »

Une préparation intensive, jusqu’à la Dune du Pilat

Pour mener à bien ce projet, les trois femmes se sont imposées un programme d’entraînement intensif depuis plusieurs mois. « Les filles vont à la salle tous les jours. Pour ma part, je suis une grande randonneuse. J’ai effectué quatre randonnées de 20 km dans le Mercantour ces dernières semaines. »

Publicité »

Et l’équipage 117 s’est même rendu à deux reprises sur la prestigieuse Dune du Pilat, en Gironde, pour se rapprocher au mieux des conditions du réel.

« Nous voulons aller au bout toutes les trois, affirme Isabelle Rouquette-Vincenti, qui sera avec sa fille et sa filleule aux couleurs du drapeau sénégalais pour parcourir l’épreuve. L’une en verte, l’une en jaune et l’autre en rouge ! »

Dans le cadre des combats menés par l’association Cap Eco Solidaire, chacune des participantes emportera avec elle un cartable, afin de le remettre aux enfants défavorisés, en plus d’un don financier. Réaliser un défi sportif au profit des plus démunis, l’une des raisons de vivre d’Isabelle Rouquette-Vincenti.

Privacy Policy