Publicité »
Récit

Grand Prix de Miami : Max Verstappen s’impose, Charles Leclerc dans les points

Charles-Leclerc-web
Charles Leclerc a dû se contenter de la septième place à cause d'un cruel manque d'adhérence (Photo © Scuderia Ferrari)

Les Red Bull ont signé un nouveau doublé à Miami, confortant encore un peu plus leur nette domination depuis le début de la saison.

La course : Nouveau doublé Red Bull

Parti depuis la neuvième place sur la grille, Max Verstappen a réalisé une remontée spectaculaire pour s’emparer des commandes de la course dans le 20e tour pour ne plus jamais la lâcher, si ce n’est suite à un arrêt aux stands, jusqu’à la fin.

Publicité

Derrière, seul Sergio Perez a réussi à suivre le tempo imposé par le double champion du monde en titre, permettant à Red Bull de signer un quatrième doublé en cinq courses.

Une nouvelle fois sur le podium, Fernando Alonso a confirmé la belle forme d’Aston Martin, alors que Mercedes a pris le meilleur sur Ferrari en plaçant George Russell quatrième, devant Carlos Sainz (5e) et Lewis Hamilton (6e).

Publicité »

Charles Leclerc, lui, a dû se contenter de la septième position à l’arrivée. En délicatesse avec ses pneumatiques, le Monégasque a manqué de rythme à cause d’une mauvaise adhérence.

Prochain rendez-vous, le 21 mai prochain à l’occasion du Grand Prix d’Emilie Romagne.

Le chiffre : 39

Comme le nombre de victoires de Max Verstappen en Formule 1.

La décla’ : « Aucune adhérence »

Charles Leclerc : « Il faut vraiment qu’on trouve quelque chose. Lors du premier relais en mediums, je n’avais absolument aucune adhérence, mais vraiment aucune adhérence ! Nous avons une voiture qui est très inconstante en course, très difficile de la mettre à la limite. En plus de cela, je touchais énormément par terre dans les virages rapides. Je ne pense pas que ce soit un défaut de la voiture mais il y a un truc sur lequel nous devons nous pencher. » 

Publicité »

Le classement : Verstappen toujours au sommet

Grâce à son troisième succès en cinq courses, le double champion du monde (119 points) demeure toujours en tête du classement, devant son coéquipier Sergio Perez (105 points).

Mais avec une avance plus confortable qu’à l’issue de la dernière course, qui avait vu le Mexicain triompher. De son côté, Charles Leclerc (34 points) pointe au septième rang, derrière son coéquipier Carlos Sainz (44 points). Fernando Alonso (75 points) est lui toujours troisième.