Publicité »
Photos

Il était une fois le Yacht Club de Monaco : Retour sur 70 ans d’histoire

Yacht-Club-Monaco-Fédération-monégasque-voile-min
Monaco Marina Management (M3), est une société de conseil monégasque spécialisée dans le développement, la gestion et la promotion de marinas, yacht-clubs et écoles de voile - © Yacht Club de Monaco

Dans le cadre du deuxième numéro de notre grand dossier consacré aux 70 ans du Yacht Club de Monaco, Monaco Tribune vous fait revivre en images les souvenirs impérissables qui ont marqué à jamais l’histoire du YCM.

Publicité

1862-1904, une longue tradition maritime

Les prémices du Yacht Club de Monaco remontent au XIXe siècle. Désireux de faire de Monaco la vitrine du Yachting et des innovations technologiques, le Prince Charles III favorisa l’organisation des premières régates.

C’est ainsi que la Société des Régates de Monaco voit le jour en 1888, de la volonté d’un groupe de passionnés de voile et d’aviron qui attirèrent dès 1889 des régates internationales.

ycm
La Société des Régates de Monaco a vu le jour en 1888 (Photo © YCM)

Une passion pour la mer transmise au Prince Albert Ier, navigateur émérite et pionnier de l’océanographie moderne, qui inaugurera le Musée Océanographique en mars 1912.

Publicité »

Entre temps, la Société des Bains de Mer lance en 1904 l’Exposition et le Meeting International de Canots Automobiles, où les principaux constructeurs viennent tester leurs nouveaux moteurs. Un véritable succès, qui propulse Monaco comme le centre du monde de l’innovation et des sports nautiques à la mode.

1905-1953, la naissance du Yacht Club de Monaco

En 1953, le Prince Rainier III est désireux de doter la Principauté d’un yacht club comme ceux où il était reçu au cours de ses croisières. Persuadé que « l’avenir de Monaco est vers la mer », le Souverain souhaite développer une structure capable d’attirer et de fidéliser des yachtsmen du monde entier.

Le premier Yacht Club de Monaco (Photo © YCM)

C’est ainsi qu’est fondé le Yacht Club de Monaco. L’idée principale du Prince Rainier III est d’en faire l’un des éléments majeurs du développement du port de Monaco, fer de lance touristique de la Principauté.

Le 17 juin 1953, l’assemblée constitutive du Yacht Club se tient dans les locaux du Bureau Hydrographique International. Le Prince Rainier III en accepte la présidence.

Publicité »

1954-1983, les meetings et l’école de voile en plein essor

Dès l’année suivante, le Yacht Club de Monaco relance les meetings motonautiques, les régates internationales ainsi que de nombreuses autres activités nautiques.

L’école de voile a été inaugurée en 1957 (Photo © Robert de Hoe)

En parallèle, une jeune génération de régatiers commence à être formée au sein de l’école de voile, créée en 1957. Le premier bilan de tous ces événements est de voir doubler la fréquentation du port.

À partir de 1959, le Prince Rainier III encourage la création du premier port à sec ainsi que des pontons d’amarrage flottants. Quelques décennies plus tard, c’est l’installation d’une digue semi-flottante qui est inagurée. Trois innovations mondiales majeures, au service d’un développement économique tourné vers la mer.

1984-2005, le Prince Albert II devient président du YCM

En avril 1984, le Prince Albert II est nommé par le Prince Rainier III à la présidence du club. Très impliqué dans la vie du Yacht Club de Monaco, le Souverain a rapidement souhaité développer l’aspect sportif du club, en renforçant les structures de formation des jeunes régatiers et en créant de nouvelles manifestations d’envergure internationale.

En avril 1984, le Prince Albert II est nommé par le Prince Rainier III à la présidence du Yacht Club de Monaco (Photo © Archive Palais Princier)

La Primo Cup est ainsi lancée, tout comme la transatlantique Monaco-New York ou encore le Grand Prix de Formule 40’. Mais ce n’est pas tout.

C’est aussi le Prince Albert II qui met l’accent sur le yachting de tradition avec l’organisation dès 1994 de la Monaco Classic Week, en plus de l’acquisition de Tuiga en 1995, devenu le vaisseau amiral du Yacht Club de Monaco.

Publicité »

2006-2014, l’environnement et l’innovation au coeur du projet

En 2005, le Souverain lance le label « La Belle Classe », pour fédérer les armateurs autour d’une charte, défendant des valeurs essentielles.

Tuiga
Depuis 1995, Tuiga est devenu le vaisseau amiral du Yacht Club de Monaco (Photo ©YCM)

Parmi ces valeurs, le respect de l’étiquette, la sauvegarde de l’environnement, la préservation du patrimoine pour les voiliers classiques et l’innovation pour les yachts de la grande plaisance, avec la volonté d’accompagner dans leur démarche les nouvelles destinations qui souhaitent créer des yacht clubs à travers le monde.

2015-2023, l’inauguration du nouveau Club House

Le 20 juin 2014, le Yacht Club tourne une nouvelle page de son histoire, avec l’ouverture de son nouveau Club House, dans un bâtiment signé par Lord Norman Foster.

ragnar-yacht-club-monaco(1)
Le Yacht Club de Monaco vue du ciel (Photo ©Mcclicmonaco / Instagram)

Cette formidable vitrine du Yachting monégasque a favorisé la création du Cluster « Yachting Monaco » et de « La Belle Classe Academy », un centre de formation spécialisé dans la grande plaisance.

Une démarche pour affirmer la position de Monaco comme la Capitale mondiale de la grande plaisance.