Publicité »
Brève

La Princesse Stéphanie reçoit Winnie Byanyima, Directrice de l’ONUSIDA

lutte-sida-princesse-stephanie
Winnie Byanyima est en poste depuis presque cinq ans et collabore régulièrement avec la Princesse - © Frédéric Nebinger / Fight Aids Monaco

Les discussions ont porté sur la lutte contre le sida.

En tant que Présidente de Fight Aids Monaco, la Princesse Stéphanie a rencontré, mardi 9 avril dernier, Winnie Byanyima, Directrice exécutive du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), lors d’une visite de travail de deux jours à Monaco.

Publicité

Celle-ci a débuté par une audience solennelle avec le Prince Albert II, puis par une présentation de Fight Aids Monaco dans ses locaux. « Nous sommes un petit pays, mais nous pouvons accomplir de grandes choses » a livré la Princesse Stéphanie dans un communiqué, avant d’ajouter : « notre association est un lieu où chacun est traité avec dignité et sans jugement. Fight Aids Monaco, c’est donner la vie ».

Winnie Byanyima a remis à la Princesse une plaque honorifique pour son rôle d’Ambassadrice internationale de bonne volonté de l’ONUSIDA et pour son implication à travers Fight Aids Monaco – © Frédéric Nebinger / Fight Aids Monaco

Publicité »

Ainsi, Winnie Byanyima a pris connaissance du travail effectué au quotidien par la Princesse Stéphanie et ses équipes, et a pu échanger avec Christine Barca et Sabine Steiner-Toesca, respectivement Secrétaire générale et Trésorière, ainsi qu’avec les permanents de l’association, les bénévoles accompagnants et les affiliés. « C’est une histoire d’amour, d’humanité, de prise en charge de ceux qui sont souvent seuls et je l’ai vu de mes yeux », a commenté la Directrice de l’ONUSIDA sur Monaco Info dans un entretien croisé avec la Princesse.

Bientôt 20 ans pour Fight Aids

« Fight Aids fête ses 20 ans cette année, et de pouvoir accueillir Winnie Byanyima, la Directrice de l’ONUSIDA est une fierté et un honneur », a confié à son tour la Princesse sur la chaîne monégasque. La rencontre entre les deux femmes s’est clôturée par le déploiement d’une courtepointe réalisé par les affiliés de l’association, en hommage aux victimes du sida.