Publicité »
Récit

30 ans depuis sa disparition, Ayrton Senna, une légende incontestée du Grand Prix de Monaco

30 ans après sa disparition, Ayrton Senna marque toujours autant les esprits
30 ans après sa disparition, Ayrton Senna marque toujours autant les esprits © Sutton Image

Disparu le 1er mai 1994 à Imola, Ayrton Senna est une légende incontestée de la Formule 1 dont la mort a marqué les esprits.

Il y a 30 ans avait lieu le Grand Prix de Formule 1 de Saint-Marin 1994 au circuit de Imola, réputé pour ses virages rapides et dangereux. Ce Grand Prix sera marqué par la perte de deux pilotes en deux jours : Roland Ratzenberger et Ayrton Senna.

Publicité

Deux morts tragiques…

Le samedi, lors des qualifications, le pilote Roland Ratzenberger sort de piste et frappe violemment le mur du 3e virage. Le choc est très violent et l’Autrichien décède sur le coup. La séance est interrompue, tout le monde est choqué mais malgré tout, la Formule 1 et la FIA décident pourtant de maintenir le Grand Prix le dimanche.

Plusieurs pilotes sont réticents de prendre part à la course suite à ce choc, mais en la mémoire de Ratzenberger, ils décident de prendre part au Grand Prix. Une émotion froide traverse le Paddock et Senna se concerte avec son équipe, il hésite énormément à participer à la course.

Publicité »

C’est l’une de ses dernières saisons de F1 et personne ne lui en aurait voulu de ne pas piloter, il ne souhaitait pas prendre de tels risques en prenant la piste mais néanmoins il saute dans sa monoplace le dimanche.

La course a lieu, Senna part en pole position et prend énormément d’avance dès les premiers tours sur Schumacher, 2ème. Lors du 6ème tour de la course, au premier virage du circuit, Senna perd les commandes de sa Williams et heurte de plein fouet le mur de béton du Tamburello à près de 300 km/h.

Senna prenant part au dernier Grand Prix de sa vie à Imola en 1994 © X / F1

On y voit Senna, inerte dans sa voiture, et les secours intervenir au plus vite sur la piste. Les images en direct tournent en boucle et choquent le monde entier. Tous les spectateurs retiennent leur souffle et Ayrton Senna est envoyé au plus vite à l’hôpital de Bologne.

Publicité »

Cet accident marquera à jamais tous les fans de Formule 1 leur gardant une image indélébile et horrifique d’un pilote légendaire trahi par une rupture de la colonne de direction au pire endroit du circuit. La course est interrompu mais les institutions se turent sur cet accident voulant laisser place à la course. Le Grand Prix reprend son cours et sera remporté par Michael Schumacher suivi de Larina et Hakkinen.

Tout le monde comprend la gravité de l’accident, la mort de Senna n’est toujours pas annoncée et l’ambiance lors de la remise des prix est sinistre. Les pilotes dérogent à la traditionnelle ouverture de bouteilles de champagne et restent de marbre face à ce choc.

On retiendra aussi que ce Grand Prix de Saint Marin 1994 comptera 12 abandons et 3 non participations. Aujourd’hui, ce circuit est réutilisé en F1 pour le Grand Prix d’Émilie Romagne depuis 2020. Le virage du Tamburello a été modifié laissant place à une chicane lente et un large espace rempli de gravier pour stopper les voitures.

Monaco, jardin de Ayrton Senna

Participant à son premier Grand Prix de Monaco en 1984, Senna roule dans sa modeste Toleman et éblouit tout le monde de son talent. Parti 13e, il se transforme en véritable funambule sous la pluie à Monaco et impressionne par sa rapidité. Il est alors plus rapide que tout le monde de deux secondes par tour et échoue au pied de la plus haute marche, déjà détenue par Alain Prost.

Senna, deuxième pour sa première participation au Grand Prix de Monaco 1984 © X / F1

Il décroche alors une seconde place inattendue et se montre comme un véritable challenger pour le championnat de Formule 1. Il décrochera sa première victoire dans la Principauté en 1987 et est aujourd’hui le recordman du nombre de Grand Prix de Monaco remporté avec six victoires.

Neuf participations pour six victoires dont cinq d’affilé (1987, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993), du jamais vu en Formule 1, surtout à Monaco. C’était un magicien sur la piste, d’où son surnom « Magic Senna », où il brille aux côtés de Prost chez McLaren. Comme le montre son tour de qualification sublime du Grand Prix de 1990 où il battait tous ses concurrents de plus d’une seconde et demi.

Senna, victorieux pour la dernière fois en Principauté en 1993 © X / F1

Les faits marquants comme celui-là, il y en a plein d’autres de Senna, il y a des phrases iconiques, des rivalités, des accrochages et surtout des dépassements incroyables qui font le charme de ce personnage. C’était un pilote qui déchaînait les foules à chaque Grand Prix, qui était respecté de tous, qui était charismatique, il était tout simplement Ayrton Senna.

A l’occasion des 30 ans de la disparition de Senna, Odoxa, entreprise française de sondage, a sondé les avis de 1 005 personnes dont 298 amateurs de Formule 1 sur le pilote brésilien.

Un drame encore présent à l’esprit de 8 Français sur 10

Selon les personnes sondées, Ayrton Senna est considéré comme le 2ème meilleur pilote de l’Histoire de la F1 à hauteur de 17% des votes, derrière Michaël Schumacher (32%) et devant Alain Prost (16%).

Son accident a tellement impacté les gens que 90% des amateurs de F1 considèrent que cet événement a considérablement renforcé la sécurité des pilotes dans l’Histoire de la F1.

76% des amateurs de F1 considèrent sa rivalité avec Alain Prost comme la plus grande rivalité de la Formule 1 et 69% comme l’une des plus grandes de l’Histoire du sport.