Deux défaites en trois match de championnat. Alors que des match difficiles se profilent en Ligue des champions, l’AS Monaco doit encore trouver la bonne formule.

Début de saison compliqué pour l’AS Monaco. Défaits à Nantes (1-3) lors de la première journée, puis à Bordeaux pour la troisième journée (1-2), ils n’ont pas pu faire mieux que concéder le match nul 0 à 0 à domicile contre Lille pour la deuxième journée. Des résultats peu encourageants avant la réception de Marseille, dimanche soir, pour un derby de la Méditerranée déjà très important. Et ce n’est pas le tirage au sort de Ligue des Champions, effectué hier, qui rassure les supporters monégasques.

Avec l’Atlético Madrid, le Borussia Dortmund et le FC Bruges, le groupe A est en effet particulièrement relevé. La saison passée, l’ASM était sortie par la petite porte dans un groupe d’un niveau inférieur. Le vice-champion de France pourra-t-il faire mieux cette saison ?

Trouver la bonne formule

Pour cela, il faudra d’abord que Leonardo Jardim trouve la bonne formule pour faire cohabiter ses joueurs. Car, entre ses nouvelles recrues et ses cadres partis pendant le mercato, Lemar, Moutinho et Fabinho en tête, l’équation n’est pas simple à résoudre. Le calendrier s’accélère mais, de toute évidence, l’équipe a encore besoin de temps pour trouver les bons automatismes entre les joueurs restés sur le Rocher et les talents qui l’ont rejoint, comme Geubbels ou Golovin.

«Nous avons suffisamment de joueurs, on a de l’expérience, du talent, de la jeunesse, de la vitesse et de la qualité technique. On ne peut nier qu’on a fait plusieurs changements cet été, cela va prendre du temps pour mettre l’équipe en place, je ne sais pas combien, quelques matchs peut-être», a indiqué Vadim Vasilyev, le vice-président de l’ASM.

En attendant, il faut aussi faire avec les absences pour blessures de Golovin, Jovetic ou encore du gardien Subasic. L’équipe monégasque compte sur le retour progressif de ses cadres – Sidibé devrait enfin jouer dimanche contre Marseille – pour inverser la tendance après un début de championnat poussif..