A la peine en  Ligue 1, l’AS Monaco s’apprête à jouer son 2e match en ligue des champions. Suite à sa défaite inaugurale à domicile face à l’Atletico, c’est à présent au tour des monégasque de faire le déplacement pour affronter le Borussia Dortmund.

Les choses se compliquent pour l’AS Monaco. Le club monégasque, qui ne capitalise que 6 points en 8 journées, ne compte à son actif qu’une seule victoire et traîne 5 défaites toutes compétitions confondues. Défaits à domicile face à Angers mardi soir (1-0), puis une nouvelle fois vendredi à Geoffroy Guichard contre l’ASSE, les hommes de Jardim n’arrivent toujours pas décoller de la 18e place du classement. Le seconde rencontre de Ligue des Champions face à Dortmund s’annonce peu aisé…

Des défaites qui s’accumulent et des inquiétudes bien présentes

« Le début de saison est terrible pour nous. On ne réussit pas à être efficace et à protéger notre cage. On ne peut pas rester comme ça, il faut relever la tête » a avoué Radamel Falcao. En effet, si le ton se voulait rassurant du côté de la Turbie jusque-là, les inquiétudes sont cependant bien visibles depuis le déplacement à Saint-Etienne.

On ne pourra toutefois reprocher à l’entraineur portugais de ne pas tenter des choses (10 compositions différentes en 10 matchs). En témoigne ce 11 de départ inattendu vendredi soir, qui suite au fiasco contre Angers ,affichait 7 changements et ne conservait que Falcao, Glick, Benaglio et Sidibé. Mais la tentative n’aura pas été fructueuse, laissant l’AS Monaco sur une nouvelle défaite à la veille de son second match en Ligue des Champions.

Leonardo Jardim, qui n’est pas entièrement mécontent du comportement de son équipe, concède un manque de confiance chez ses joueurs : « L’équipe a démontré un bon comportement, de l’engagementEn principe, si on a six opportunités à l’extérieur, on doit marquer deux ou trois buts mais nos joueurs manquent de confiance. Bien sûr le doute existe quand il y a des moments difficiles. Nous avons besoin de régler ce problème d’efficacité« .

Il faut dire que le coach portugais est peu aidé. Forcé de composer avec un effectif affaibli, amputé de nombreux blessés, Jardim se voit contraint de bricoler avec les ressources disponibles de matchs en matchs, il doit donc renouveler l’exercice face à Dortmund en Ligue des Champions.

Jardim, contraint d’expérimenter encore une fois devant l’urgence d’une victoire face à Dortmund

Toujours privé de Rony Lopes et Stefan Jovetic, le coach portugais pourra compter sur le retour de Danijel Subasic, qui fait donc partie du groupe en déplacement dans la Ruhr. Autres retours notables, ceux de Jemerson et Tielemans (écartés du groupe contre St-Etienne). C’est par ailleurs un effectif de 19 joueurs, fort de Falcao seul et unique attaquant de pointe du voyage, qui s’apprête à affronter le leader de la Bundesliga.

Il est vrai que sur le papier, la rencontre semble bien déséquilibrée. D’un côté, l’AS Monaco, 18e du championnat, qui sort de deux défaites. De l’autre, le Borussia Dortmund, leader invaincu du championnat allemand qui pourra compter sur les connaissances de son coach Lucien Favre, ancien niçois, familier de l’équipe de la Principauté. La dernière rencontre entre les deux équipes en 2017, laissait entrevoir une issue bien différente pour Monaco. L’ASM, riche de Kylian Mbappé (auteur d’un doublé), montrait alors un tout autre visage et s’imposait en quart de finale après un score final de 3-2 au Signal Iduna Park. Ils remportaient le titre de Champion de L1 des semaines plus tard. Nul doute que Jardim l’aura en tête quand son équipe foulera la pelouse du Borussia demain soir.

Cette année, la tâche n’aura jamais paru aussi ardue pour les monégasque, encore à la recherche de leur dynamique et de la sacro-sainte victoire qui saura renverser la vapeur et, peut-être signer leur retour dans une compétition qui semble chaque jour leur échapper.