Dans le cadre de la Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes, la Principauté consacrera la journée du 28 novembre à des actions de prévention et de sensibilisation.

Monaco s’associera à la journée initiée par les Nations Unies, afin de rappeler l’importance de la prévention de ces violences et de leur prise en charge. Organisée par le Département des Affaire Sociales et de la Santé, l’opération monégasque prévue pour la Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes naît de la collaboration des acteurs public et des acteurs associatifs tels que Femmes Leader Mondiales Monaco, She can He Can, Pink Ribbon, Action Innocence, sans oublier le Soroptimist Club de Monac, le Zonta Club ou encore l’Union des Femmes Monégasques.

Au centre de cette journée, la sensibilisation, notamment par une campagne d’affichage mais également une conférence grand public le mercredi 28 novembre, à 18h, à l’Auditorium du Lycée Technique et Hôtelier de Monaco, animée par Karine Lambert, Vice-présidente du Réseau Universitaire et Scientifique Euro-Méditerranéen sur les femmes et le genre (RUSEMEG). Le thème de cette année sera « Violence contre les femmes : comprendre pour éradiquer ».

En parallèle de la conférence, une représentation de la pièce « Le Ventre de la Baleine » de Stanislas Cotton, une histoire d’amour qui bascule petit à petit dans la violence conjugale, est à la programmation du Théâtre Princesse Grace à 20h30. Une oeuvre dépeignant le mécanisme complexe qui entraîne un couple dans cette relation victime-bourreau.

Pour l’heure, les bâtiments phares de Monaco seront illuminés aux couleurs de la campagne officielle « ONU Femmes », aujourd’hui dimanche 25 novembre, date officielle de la Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes.

Depuis Janvier 2018, l’Association d’Aide aux Victimes d’Infractions Pénales (A.V.I.P.) monégasque a, pour sa part, pris en charge 28 cas de violences conjugales et familiales.